AccueilArt contemporain

5 belles expos à ne pas manquer lors de la Nuit européenne des musées 2021

Publié le

par Pauline Allione

© Clément Cogitore ; © Pablo Picasso

On a repéré les meilleures nocturnes à caler dans votre agenda pour la soirée.

Save the date : le 3 juillet, la Nuit européenne des musées permet aux portes des musées de rouvrir jusque tard dans la nuit, gratuitement. L’occasion de prendre un shot de dopamine – puisque l’art est bon pour la santé – à la contemplation d’œuvres, si cela n’a pas encore été fait depuis la réouverture des institutions culturelles.

Avant de vous lancer à l’aveuglette dans un marathon de visites nocturnes, voici cinq événements et expositions à programmer pour la soirée, partout à travers la France.

Dans le Val-de-Marne, l’humanité et la Terre au MAC VAL

Dans son exposition "Le vent se lève", le MAC VAL explore les relations entre l’humain et la Terre à travers des peintures, photographies, installations et films. Autant d’œuvres contemporaines qui mettent évidemment en lumière l’impact de l’être humain sur l’environnement, mais permettent également de poser un regard multiple, parfois porteur d’espoir, sur ces liens complexes qui nous unissent à la planète.

Clément Cogitore, "We Are Legion", 2012, collection MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne. (© Adagp, Paris 2021)

"Le vent se lève", en accès libre, au MAC VAL, place de la Libération, Vitry-sur-Seine, 18 heures-22 heures.

À Paris, Picasso face à Rodin au Musée national Picasso-Paris

Auguste Rodin, "Le Penseur", Musée Rodin. (© Hervé Lewandowski)

Le Musée national Picasso-Paris s’associe pour la première fois au Musée Rodin pour un choc des titans avec l’exposition "Picasso-Rodin". L’occasion de croiser les œuvres de ces deux artistes précurseurs de la modernité pour apporter un nouvel éclairage sur le tournant qu’ils ont opéré dans l’art, ouvrant la voie respectivement au cubisme et à l’expressionnisme.

Divisée en plusieurs chapitres, l’exposition se décline simultanément dans les deux musées partenaires : le Musée national Picasso-Paris se concentre sur les processus créatifs de Picasso et Rodin, tandis que le Musée Rodin s’attelle à la crise de la représentation au début du XXe siècle.

Pablo Picasso, "La Nageuse", novembre 1929, Paris, Musée national Picasso-Paris. (© Succession Picasso 2021)

Musée national Picasso, 5 rue de Thorigny, Paris, 18 heures-minuit.

Dans l’Hérault, la complexité des liens entre la France et le continent africain au Mrac de Sérignan

Dans le cadre de la Saison Africa2020, l’exposition collective "Distance ardente" du Musée régional d’art contemporain de Sérignan rassemble une dizaine d’artistes invité·e·s à réfléchir sur les mémoires collectives, les identités, les cultures, les migrations…

L’idée ? "Mesurer la distance" qui sépare l’Hexagone du continent africain, deux territoires liés par une histoire et un passé douloureux "qui à la fois nous éloignent les uns des autres et nous attirent".

Khalil Nemmaoui, "Un instant avant…", 2020. (© Aurélien Mole).

Visite découverte de "Distance ardente", à 19 heures. Durée : 1 heure. Mrac, 146 avenue de la Plage, Sérignan, 19 heures-23 h 30.

Dans l’Essonne, une rétrospective du portrait au musée de la photographie

Des "machines à portraits" au Photomaton, en passant par les studios professionnels, retour sur l’histoire du portrait au Musée français de la photographie. À travers les collections du département de l’Essonne, l’exposition "Ressemblance garantie" revient sur l’histoire des portraits photographiques, initialement nés afin de conserver un souvenir visuel des personnes et de poser un visage sur un nom, entre autres fonctions. Pour faire concurrence aux peintres, les photographes usaient d’un même argument de vente : "Ressemblance garantie."

Exposition "Ressemblance garantie". (© Musée français de la photographie, Essonne)

"Ressemblance garantie", visite guidée à 18 heures et 19 h 30. Durée : 1 heure. Musée français de la photographie, 78 rue de Paris, Bièvres, 17 heures-20 heures.

À Bordeaux, le portrait sous le pinceau d’artistes britanniques au musée des Beaux-Arts

On reste dans les portraits, mais de peintres cette fois-ci. L’exposition "British Stories" se concentre sur les portraits d’artistes britanniques depuis le XVIe siècle, à travers les collections du musée des Beaux-Arts de Bordeaux, mais aussi de quelques œuvres du Louvre, partenaire de l’Année britannique au musée.

L’occasion de (re)découvrir les peintures historiques de Johan Zoffany et Benjamin West, d’admirer les paysages de John Martin, ou encore les portraits d’Allan Ramsay ou d’Antoon van Dyck.

Gilbert Stuart, "Portrait de Mrs. James Arden", vers 1794. (© Musée des Beaux-Arts de Bordeaux)

Visite commentée de l’exposition "British Stories", à 19 h 30. Durée : 1 heure. Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, 20 cours d’Albret, Bordeaux, 18 heures-23 h 30.

La 17e édition de la Nuit européenne des musées aura lieu le samedi 3 juillet 2021, partout en Europe.

Konbini arts, partenaire de la Nuit européenne des musées 2021.

À voir aussi sur arts :