AccueilArt contemporain

Ava DuVernay organise une exposition qui rassemble 13 artistes du continent africain

Publié le

par Lise Lanot

© David Crotty/Getty Images ; Moufouli Bello

La célèbre militante et réalisatrice américaine est à l'origine d'une exposition-événement intitulée "Say My Name".

Ava DuVernay multiplie les records et les premières. Elle est la première femme noire à avoir reçu le prix de la meilleure réalisation au Festival du film de Sundance (en 2012, pour Middle of Nowhere) et aux Golden Globes (en 2015, pour Selma). Citer la totalité de ses prix et nominations prendrait du temps, une preuve peut-être de son influence et de la référence qu’elle est devenue, en moins de dix ans, concernant les questions raciales aux États-Unis.

Après le succès de sa dernière réalisation, When They See Us, visible sur Netflix, la cinéaste s’attèle au domaine des arts plastiques. Elle est à l’origine d’une exposition d’envergure intitulée "Say My Name", qui se déploiera entre octobre 2020 et février 2021, respectivement à Londres et Los Angeles. Ces dates coïncident avec les "Black History Months" du Royaume-Uni et des États-Unis.

"Conversation", 2018. (© Dandelion Eghosa)

L’exposition, précise It’s Nice That, vise à "connecter des artistes africains aux histoires diasporiques de l’Europe et de l’Amérique". Ava DuVernay collabore avec la galerie Signature African Art qui, comme son nom l’indique, est spécialisée dans "l’art africain". Fondée en 1992 au Lagos, au Nigéria, elle s’est récemment exportée à l’international, afin de créer des opportunités telles que "Say My Name" : ce pont permet de donner davantage de visibilité aux travaux d’artistes noir·e·s, mais aussi de questionner et d’affirmer les liens entre le continent africain et la diaspora.

George Floyd, Breonna Taylor ou encore Angela Davis à l’honneur

L’exposition a évidemment été pensée en lien avec l’actualité et certaines des treize œuvres exposées représentent des personnes noires qui ont perdu la vie à cause de violences policières, en lien avec le mouvement Black Lives Matter. L’artiste nigérian Oluwole Omofemi présentera par exemple une œuvre en neuf parties, en rappel des neuf minutes que le policier blanc Derek Chauvin a passé à appuyer sur la nuque de George Floyd avec son genou.

L’artiste béninois Moufouli Bello exposera un portrait de Breonna Taylor. De célèbres figures de l’activisme antiraciste seront également mises à l’honneur – à l’instar d’Angela Davis par Dennis Osakue. Le titre de l’exposition, "Say My Name", est une référence non pas aux Destiny’s Child mais à la campagne #SayHerName, lancée en 2014 afin de mettre en lumière les Afro-Américaines victimes de violences policières et oubliées (à l’exemple de Breonna Taylor, pour n’en citer qu’une).

"Father and Son", 2019. (© Oluwole Omofemi)

Aux côtés de Dennis Osakue, Moufouli Bello et Oluwole Omofemi, on retrouvera dix autres artistes : Samson Akinnire, Dandelion Eghosa, Taiye Erewele, Giggs Kgole, Djakou Nathalie, Anthony Nsofor, Adjaratou Ouedraogo, Demola Ogunajo, Ayanfe Olarinde et Ejiro Owigho. Le choix d’avoir sélectionné treize artistes est un clin d’œil au puissant documentaire de la réalisatrice, The 13th, qui traite des inégalités raciales aux États-Unis au travers du prisme de son système judiciaire et carcéral.

Déjà célébrée comme une réalisatrice de talent, Ava DuVernay semble prête à faire bouger les lignes d’autres domaines artistiques :

"L’art est une force si disruptive et propulsive. L’expression créative est un des outils les plus puissants qu’on peut utiliser pour activer et déclencher le changement. Je suis très heureuse de m’associer à Khalil [Akar, le directeur de la galerie, ndlr] et Signature African Art pour présenter le travail galvanisant de treize artistes noirs remplis d’énergie qui traitent de problématiques liées à la justice et à la dignité au travers de leur pratique artistique."

"Mojisola", 2019. (© Moufouli Bello)

"Slay Queen", 2020. (© Taiye Erewele)

"Le Faux Ami", 2020. (© Adjaratou Ouedraogo)

L’exposition "Say My Name" sera visible à la galerie londonienne de Signature African Art du 27 octobre au 28 novembre 2020 et en février 2021 à Los Angeles.

À voir aussi sur arts :