AccueilArt contemporain

Bienvenue dans le "tunnel du vagin" de Cara Delevingne

Publié le

par Lise Lanot

Capture d’écran Architectural Digest

Vulves, lèvres, vagins et clitoris assoient leur place dans l’art contemporain.

"Je viens ici pour penser, je viens ici pour créer. Je me sens inspirée dans le tunnel du vagin. Venez, je vais vous montrer où mènent ces jolies lèvres." C’est ainsi que Cara Delevingne présente l’un des endroits qu’elle préfère dans sa villa de Los Angeles à l’équipe d’Architectural Digest.

Plongeant dans cette percée douce et rose ornée de poils pubiens (des plumes fuchsia) et d’un clitoris (une boule lumineuse), l’actrice ressort dans une autre pièce, tout sourire : "Vous voyez ? Une renaissance et une purification !"

L’ancienne mannequin a imaginé ce Vagina Tunnel avec l’architecte Nicolò Bini : "Il a rendu possible toutes mes idées les plus folles. Je pensais qu’il trouverait que certaines d’entre elles étaient trop tarées ou impossibles à réaliser, mais il a donné vie à tout […] Si je suis Alice au pays des merveilles, alors lui, c’est le Chapelier fou."

Plus qu’une simple excentricité de star, le Vagina Tunnel de Cara Delevingne s’inscrit dans une ample lignée de démocratisation et de visibilisation de la vulve dans l’art. Le passage secret de la Britannique rappelle en effet Diva, la sculpture de 33 mètres de haut, seize mètres de large et six mètres de profondeur ayant créé la controverse au Brésil en décembre 2020. Représentant une vulve incrustée dans la terre, l’installation politique avait valu à l’artiste Juliana Notari une vague de haine sur les réseaux sociaux.

L’entrée du "Vagina Tunnel" de Cara Delevingne. (© Capture d’écran Architectural Digest)

Un tabou persistant

En France, le premier clitoris représenté en entier dans un manuel scolaire imprimé date de… 2017, selon le collectif SVT Égalité. Voilà pourquoi il incombe à l’art et à la pop culture de s’émanciper des tabous qui persistent autour de clitoris, lèvres, vulves et vagins.

Alors que le Guardian se demande si "Cara Delevingne fera la même chose avec les vulves que ce qu’elle a fait avec les sourcils (les rendre gros et omniprésents)", on peut citer nombre d’artistes s’attelant à la tâche depuis de nombreuses années : Janelle Monáe, Yulia Tsvetkova, Sara Lorusso, Charlotte Abramow, Margaux (alias "La Vulve" sur Instagram) ou l’initiative "It’s Not A Bretzel". Avec son "tunnel du vagin", son "bouquet vagin" et son "pussy palace", la maison de Cara Delevingne donne une belle ligne éditoriale pour 2021.

L’entrée du "Vagina Tunnel" de Cara Delevingne. (© Capture d’écran Architectural Digest)

L’entrée du "Vagina Tunnel" de Cara Delevingne. (© Capture d’écran Architectural Digest)

La sortie du "Vagina Tunnel" de Cara Delevingne. (© Capture d’écran Architectural Digest)

À voir aussi sur arts :