AccueilArt contemporain

Comment provoquer des élans de créativité et d’inspiration artistiques ?

Publié le

par Nina Iseni

© The Digital Marketing Collaboration/Unsplash

Une nouvelle étude vient apporter quelques éléments de réponse.

Qui que nous soyons et quel que soit le milieu dans lequel nous évoluons, nous avons tou·te·s déjà connu la situation particulièrement frustrante de la panne d’inspiration. Très souvent, il n’y a rien à faire, mieux vaut prendre une pause et s’y remettre plus tard. Mais parfois, c’est tout le contraire qui se produit. Certains moments de création sont si intenses que rien ne semble pouvoir nous arrêter.

Dans une nouvelle étude publiée dans le journal scientifique Nature Communications, des chercheur·se·s états-unien·ne·s de l’université de Northwestern se sont penché·e·s sur le phénomène des "élans de créativité". Selon l’étude, ces derniers s’apparentent à des "sursauts de travaux considérables regroupés de façon successive".

Dans leur étude, les universitaires ont pris comme exemples différentes personnalités provenant de milieux scientifiques, culturels et artistiques. Au sein de cette dernière catégorie, nous retrouvons entre autres les peintres Jackson Pollock, Frida Kahlo et Vincent Van Gogh. En étudiant leurs travaux, les scientifiques ont découvert que chacune de ces personnalités avait connu une ou plusieurs périodes d’élans de créativité durant sa carrière. Et que ces périodes ont souvent fait leur succès.

Existe-t-il donc une formule magique qui permettrait aux artistes de connaître des élans de créativité ? Selon les conclusions apportées par les chercheur·se·s, la clé de la créativité réside dans l’expérimentation et dans l’exploration artistique. C’est-à-dire dans le fait de jongler des styles et techniques différentes, avant de se spécialiser.

En analysant l’exemple de Jackson Pollock plus en détail, l’étude identifie des schémas particuliers dans le travail de l’artiste à travers le temps, qui ont donné lieu à de forts élans de créativité. Juste avant les périodes de "hot streaks" de Pollock, nous pouvons observer des moments d’expérimentation artistique intense, qui ont d’ailleurs donné lieu à sa fameuse technique du "dripping".

"Si l’exploration est considérée comme risquée car elle peut ne rien donner, elle augmente la probabilité de tomber sur une bonne idée", conclut Dashun Wang, l’auteur principal de l’étude. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire pour devenir un·e artiste à succès : expérimentez !

À voir aussi sur arts :