© We All Rise

De Frida Kahlo à Van Gogh, laissez-vous séduire par ces coloriages arty et gratuits

Artistes, musées et internautes s'organisent pour offrir des coloriages aux petits et grands confinés.

Dans la lutte contre la propagation du coronavirus, tous les domaines contribuent, à leur échelle. À Détroit, la galerie d’art Library Street Collective s’est associée avec un restaurant pour proposer des repas et des livres de coloriage – en édition limitée – aux membres de la communauté dans le besoin.

S’il n’existe pas un nombre infini de ces carnets de coloriage, appelés We All Rise, c’est parce que les croquis qui habillent les pages sont signés Virgil Abloh, Daniel Arsham, Shepard Fairey ou encore Kaws, soit certains des artistes contemporains les plus en vue de notre époque.

Publicité

"Cette initiative fournira de la nourriture aux enfants les plus nécessiteux de notre communauté, tout en utilisant l’art comme catalyseur pour inspirer et rendre autonomes les personnes. En même temps, cela permet à notre personnel dévoué […] de continuer à travailler pendant cette période de crise et de fermeture forcée", a annoncé Anthony Curis, le cofondateur de la librairie.

© Keith Haring/We All Rise

Des œuvres d’art mises à disposition

Pas d’inquiétude si vous n’habitez pas la région de Détroit, l’Internet regorge de coloriages permettant de sensibiliser un public pas toujours averti à l’histoire de l’art. Le site "Dessine moi une histoire" partage les œuvres simplifiées, et en noir et blanc, de Cézanne, Klee, Magritte, Gauguin et bien d’autres.

Publicité

S’exercer à donner de la couleur au Bassin aux Nymphéas de Monet, à la Chambre à coucher de Van Gogh, aux Raboteurs de parquet de Caillebotte ou aux dessins de Keith Haring permet une approche ludique des chefs-d’œuvre de la peinture. De son côté, "SuperColoring" se spécialise davantage dans les portraits et autoportraits d’artistes, avec un intérêt particulier porté à Frida Kahlo, Pablo Picasso, Amedeo Modigliani et Vincent van Gogh.

Doug Aitken et Daniel Arsham. (© "We All Rise", Library Street Collective)

Des initiatives personnelles…

À l’échelle individuelle, des artistes se mettent également à créer leurs propres coloriages. La peintre Inès Longevial propose à ses abonné·e·s de donner vie à ses œuvres, connues pour être particulièrement poétiques. Généreuse, la jeune femme est prête à voir son travail complètement métamorphosé par le talent des confiné·e·s.

Publicité

De même, l’artiste français Ilk est reconnaissable grâce à ses dessins débordant de couleurs. Sur son site, il a partagé cinq coloriages ("Avion Cargo", "Chenille", "Elmer", "Totoro" et "Coloriages") à mettre en couleurs de façon réaliste ou complètement dingo, selon la manière dont on vit son confinement.

… et internationales

Depuis 2016, une centaine de musées autour du monde s’accorde, le mois de février venu, pour mettre à disposition gratuite certaines de ses œuvres en noir et blanc. L’initiative, portée par la New York Academy of Medicine et qui consiste à demander aux petit·e·s et aux grand·e·s de l’aide pour "colorier leurs collections", est particulièrement bienvenue ce mois-ci.

Publicité

Les musées offrent des formats PDF à télécharger et à imprimer. En vrac, des dessins médiévaux, des affiches vintage, des schémas biologiques, des scènes pastorales, religieuses et moult portraits. Les archives d’institutions diverses sont mises à contribution, à l’instar de celles de la bibliothèque et des archives nationales du Québec, de la Huntington Library, de la Lambeth Library, du Metropolitan Museum of Art, de la bibliothèque publique de New York ou encore de l’hôpital pour enfants de Boston. Certains des résultats de ces œuvres d’art revisitées sont rassemblés sous le hashtag #ColorOurCollections.

Si vous n’avez pas d’imprimante, il est possible de colorier les fichiers directement sur votre ordinateur, grâce à des logiciels d’aperçu d’images, ou sur votre tablette ou smartphone, en chargeant l’image sur Instagram (en story) ou Snapchat. Vous pourrez ainsi utiliser les outils "Pinceaux" (et autres) de ces applications.

Les images peuvent également servir de modèles pour d’apprenti·e·s dessinateur·rice·s qui cherchent à exercer leur coup de crayon. Et sinon, il y a toujours les leçons ludiques de Mo Willems, auteur de livres pour enfants, qui vous apprend à dessiner sur YouTube.

Kaws et Eddie Martinez. (© "We All Rise", Library Street Collective)

© Ilk

© New York Academy of Medicine

McArthur Binion et Amoako Boafo. (© "We All Rise", Library Street Collective)

© Frida Kahlo/We All Rise

© Grant Wood/We All Rise

© New York Academy of Medicine

Restez chez vous et bingez nos vidéos ici !

Par Lise Lanot, publié le 23/03/2020