AccueilArt contemporain

Des sculptures d’Ai Weiwei ont été volées dans une galerie à Hambourg

Publié le

par Carla Ghebali

Le voleur s’est servi en plein jour sans que personne ne s’en aperçoive…

Des sculptures d’Ai Weiwei ont été volées dans une galerie à Hambourg

© Horacio Villalobos/Corbis via Getty Images

Trois œuvres d’Ai Weiwei ont été dérobées lors d’une exposition à la Lumas Galerie d’Hambourg, en Allemagne. Les œuvres volées étaient des sculptures en verre représentant la main d’Ai Weiwei, le majeur levé.

Elles reprenaient les images de sa série Study of Perspective, réalisée entre 1995 et 2017, dans laquelle il fait des doigts d’honneur devant de grands monuments et institutions, imitant les photos de touristes. L’artiste chinois exilé est connu pour son art prônant la liberté d’expression et dénonçant les dictatures.

Les sculptures étaient exposées en trois couleurs : rouge, jaune et orange. Chacune de ces pièces valait 10 000 euros. Mais comment est-ce possible que personne ne s’en soit rendu compte ? L’alarme du musée n’a pas sonné et le personnel n’a pas été prévenu. Une histoire plus qu’étonnante…

La police de Hambourg a lancé une ligne téléphonique pour "les témoins qui ont fait des observations ou qui peuvent fournir des informations sur l’auteur ou le lieu où se trouvent les sculptures". Le secret quant aux auteur·rice·s du larcin reste entier.

À voir aussi sur arts :