AccueilArt contemporain

L’artiste JR expose son Truc à faire à Paris

Publié le

par Axel Savoye

© JR

L’artiste célèbre ainsi l’ouverture de la Galleria Continua à Paris.

À l’heure où le pavillon de la culture est en berne et où de nombreux·ses professionnel·le·s du monde de l’art tentent de faire face à la crise sanitaire, la Galleria Continua a inauguré sa galerie parisienne. Après San Gimignano, Pékin, Rome, La Havane, São Paulo et Boissy-le-Châtel, un nouveau site ouvre ses portes dans le quartier du Marais, au croisement de la rue du Temple et de la rue Michel-le-Comte. JR a carte blanche pour son inauguration, qu’il célèbre avec l’exposition "Truc à faire", dont il assure la curation.

Dans une galerie atypique de 800 mètres carrés mêlant exposition d’art et épicerie fine, les visiteur·se·s sont invité·e·s à faire leurs emplettes dans les rayons alimentaires et la librairie. Les lieux passent ainsi du statut de galerie d’art ("non essentielle") à celui de commerce de première nécessité. "Un café, une boutique ainsi qu’une salle dédiée aux rencontres et aux conférences viendront agrémenter le site", ajoute un communiqué de la Galleria Continua. Les amateur·rice·s peuvent ensuite admirer l’exposition d’artistes des quatre coins du monde, tels qu’Ai Weiwei, Kiki Smith, Kader Attia, Leila Alaoui, Daniel Buren ou Leandro Erlich. "Truc à faire" recrée un centre d’art où l’on se rend comme si on allait faire ses courses.

"Un lieu où l'on vend des œuvres d'art, à mi-chemin entre la cathédrale et le supermarché, est un endroit où l'on entrevoit l'infini et où l'on acquiert des biens de consommation. [...] Pour ce nouvel espace, j'ai voulu marier ces deux univers, créer un lieu habité par l'art où l'on vient se promener, où l'on revient quelques semaines plus tard pour découvrir un nouvel univers, où l'on rencontre les œuvres d'artistes de générations diverses, issus des cinq continents. [...]

Je voudrais que ce soit un espace de discussion, de rencontre, de surprise, où l'on achète un livre dont on découvre qu'il a été signé par l'auteur après l'avoir ouvert, où l'on peut boire un bon café dans un environnement en mouvement, où l'on peut s'immerger dans les œuvres en présence", précise JR dans le communiqué de presse.

En plus de ramener un peu de culture dans la vie des gens, cette exposition a aussi pour but de leur redonner le sourire, comme l’expliquent les fondateurs de la galerie, Mario Cristiani, Lorenzo Fiaschi et Maurizio Rigillo : 

"Ce projet est né de l'idée de créer un espace accueillant, un cadre convivial, flexible, inclusif, accessible à tous, et qui, d'un point de vue architectural, ne réponde pas aux canons du 'white cube' ; un atelier dans lequel résonnent des langages contemporains et où l'art, la vie sociale et la culture se conjuguent. Un environnement ouvert à la diversité des cultures, où des personnes riches d'histoires, de talents et d'intérêts différents peuvent se rencontrer , pour lire une revue, échanger des expériences et des impressions, ou échafauder des projets ensemble."

L’exposition "Truc à faire" est ouverte jusqu’au 20 février 2021, à Paris. Consignes sanitaires obligent, l’exposition est limitée à 45 visiteur·se·s à la fois.

À voir aussi sur arts :