AccueilArt contemporain

L'artiste Ai Weiwei a sorti un documentaire sur la ville de Wuhan et la pandémie mondiale

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

© Ai Weiwei

L'artiste militant veut dénoncer la débâcle du gouvernement chinois.

Coronation, c’est le nom du nouveau documentaire d’Ai Weiwei, qui se déroule dans la ville de Wuhan, où le premier patient atteint de Covid-19 a été dépisté en décembre dernier. L’artiste chinois militant s’attaque une nouvelle fois au gouvernement de son pays pour dénoncer "[sa] surveillance, [son] bourrage de crâne et [sa] détermination brutale à vouloir contrôler toute la société".

Cette œuvre s’attache à montrer la Chine comme une "machine de contrôle social" :

"Le gouvernement chinois a longuement nié la transmission d’humain à humain, a caché le nombre de patients contaminés et puni le personnel soignant s’il révélait au monde des informations sur l’épidémie. […] Ce film est sur la réaction militaire et brutale de l’État pour enrayer le virus. […]

[Il] montre les changements qui ont été mis en place dans la ville et dans les foyers face au virus ; il illustre la valeur des vies humaines dans un environnement politique et les difficultés auxquelles nous faisons face en tant qu’individus et pays dans le contexte de la globalisation. […]

Le résultat est une société méfiante, sans transparence et sans respect de l’humanité. […] Est-ce qu’une civilisation peut survivre sans l’humanité ? Est-ce que les nations peuvent s’épauler sans transparence ou sans fiabilité ?", peut-on lire sur le site de l’artiste.

Ayant monté son film pendant le confinement et depuis le Royaume-Uni, où il habite désormais, Weiwei opère un retour dans le temps et reconstitue les débuts de l’épidémie mondiale, à l’aide de vidéos réalisées de l’intérieur par les Wuhanais·e·s.

Nous suivons (entre autres) le quotidien tout à fait normal des habitant·e·s de Wuhan en janvier dernier, loin de se douter qu’une épidémie se profilait à l’échelle internationale. Les docteur·e·s en alerte, les premiers malades, les familles en deuil, les nouvelles réformes… L’activiste signe ici un documentaire puissant, qui témoigne d’une époque que nous sommes toujours en train de vivre.

Le documentaire est disponible à la demande sur Vimeo, pour 5 euros.

À voir aussi sur arts :