AccueilArt contemporain

L’autoportrait du robot artiste Sophia vendu à un prix faramineux aux enchères

Publié le

par Axel Savoye

© Mikhail TereshchenkoTASS/Getty Images

Mais jusqu’où va s’envoler le phénomène du crypto-art ?

La gynoïde la plus célèbre au monde vient de franchir un nouveau cap dans sa carrière d’artiste en vendant une de ses toiles à plusieurs milliers de dollars. Lors d’une vente d’œuvres d’art sur la plateforme Nifty Gateway, l’autoportrait de Sophia, baptisé Sophia Instantiation, a été vendu en tant que "NFT" (jeton non-fongible) au prix de 688 888 dollars, rapporte Hypebeast. Le fichier MP4 de douze secondes représente la transition entre le portrait de Sophia, réalisé par l’artiste Andrea Bonaceto, et l’autoportrait.

Sophia Instantiation est également la première collaboration artistique entre une intelligence artificielle et une humaine. Créée en 2016 à Hong Kong afin d’apprendre et d’imiter le comportement humain, Sophia s’est découvert des talents d’artiste. Elle a commencé par dessiner au stylo des portraits avant de se lancer dans la peinture. Ce n’est pas encore Michel-Ange, mais l’artiste numérique qui a acheté cet autoportrait a tout de même avoué avoir "la chair de poule".

Les envolées artistiques des robots ne s’arrêtent pas là puisque l’homologue de Sophia et premier robot artiste au monde, Ai-Da, exposera bientôt une série d’autoportraits au Design Museum de Londres, informe Dazed.

Selon la curatrice de cette exposition, Lucy Seal, ce projet artistique sera censé être une mise en garde contre notre dépendance aux géants de la tech dans un monde dominé par les données. L’exposition Selfies sera amenée à nous faire réfléchir sur les abus de la technologie, tels que l’utilisation de nos données pour prédire nos comportements.

À voir aussi sur arts :