AccueilArt contemporain

Les spectacles de lumière à voir pour se consoler du soleil qui se couche (trop) tôt

Publié le

par Julie Morvan

© Vincent Nageotte/Woki Toki

Les plus beaux spectacles de lumière qui illumineront les heures les plus obscures de votre hiver.

Chaque année, c’est la même histoire : à l’approche de décembre, le mercure chute, le moral aussi, et les jours raccourcissent beaucoup trop. Si l’on est encore loin du solstice d’hiver et de ses huit petites heures d’ensoleillement, cette nuit noire qui envahit peu à peu nos matinées et nos soirées peut parfois peser. Alors pour mieux surmonter cette saison, on a trouvé les plus beaux spectacles de lumière qui illumineront vos heures les plus obscures.

"Lumières !" au parc de la Villette

À l’est de Paris, trois installations poétiques et lumineuses illuminent le parc de la Villette et son bassin dans le cadre du festival "Lumières !". Lors de cette déambulation nocturne et artistique, on tombe notamment sur l’œuvre Constellation, de 1024 Architecture. Invitation à une promenade le long du bassin de la Villette, ses superbes constellations semblent refléter le ciel.

1024 Architecture, "Constellation". (© La Villette)

"À fleur d’eau, des éclats de lune s’alignent avec élégance dans un grand ballet galactique, ode monumentale à la beauté du vivant", peut-on lire sur le communiqué du festival. Cette poésie lumineuse se poursuit avec deux autres installations : From the Light Flow du Groupe F et Intimité de Lélia Demoisy.

"Lumières !" est à visiter gratuitement jusqu’au 2 janvier 2022 à La Villette. Plus d’informations ici.

"L’Évolution en voie d’illumination" au jardin des plantes de Paris

Pour la troisième édition du festival "L’Évolution en voie d’illumination", le Muséum national d’histoire naturelle offre aux yeux un véritable voyage dans le temps en couleur. Après avoir mis à l’honneur les espèces en voie de disparition et les fonds marins les années précédentes, c’est désormais la Préhistoire qui occupe le Jardin des plantes.

© China Light Festival B.V. et Sichuan Tianyu Culture Communication Co.,Ltd.

Au total, c’est une centaine de structures lumineuses que les paléontologues du Muséum ont aidé à réaliser. Fruits du travail du China Light Festival, ces installations ramènent à la vie les espèces qui ont peuplé notre planète ces 600 derniers millions d’années.

De l’origine de la vie à l’apparition des premiers mammifères à l’ère tertiaire, cette promenade nocturne se partage en quatre espaces tous plus poétiques les uns que les autres, avec des structures atteignant parfois trente mètres de long. Une jolie alliance de l’art et de la science, inspirée par le savoir-faire traditionnel des lanternes chinoises.

"L’Évolution en voie d’illumination" est à visiter jusqu’au 30 janvier 2022 au Jardin des plantes et à la Ménagerie de Paris. Plus d’informations ici.

"Lumières en Seine" au Domaine national de Saint-Cloud

Le site historique ouvre pour la première fois ses portes et retrouve ses couleurs une fois la nuit tombée. "Lumières en Seine" propose une balade nocturne de plus de deux kilomètres, agrémentée de jeux (et jets) d’eau et de lumière. La myriade d’installations offre un cadre enchanteur. Les noms des étapes parsemant ce parcours annoncent la couleur : "Les Rideaux célestes" féeriques, "Le Champ des fées" qui s’illumine et s’anime sur votre passage ou encore les somptueuses "Cascades en lumière"…

© Vincent Nageotte/Woki Toki

"Lumières en Seine" est à visiter jusqu’au 9 janvier 2022 au Domaine national de Saint-Cloud. Plus d’informations ici.

La Fête des lumières de Lyon

La Fête des Lumières compte bien rattraper l’année 2020 avec éclat ! L’édition de décembre 2021 met le paquet en ornant Lyon de 31 créations lumineuses, dont 18 inédites. Des installations, scénographies, performances et mappings vidéo déclinent les thèmes de la nature et des relations humaines sous de multiples formes.

Parmi elles, une œuvre tout en poésie : La Vague de Sébastien Lefèvre et Jocelyn Mienniel. Son élégante structure de 80 mètres de long et de 20 mètres de haut orne la place Bellecour. Elle est composée de 350 kakémonos en toile de spi, ce matériau utilisé pour les cerfs-volants ou les parapentes, semblable au papier-calque. Le lyrisme est aussi visuel qu’auditif : ses légères écailles ondulent et bruissent au gré du vent, accompagnées d’une flûte mélodieuse.

Sébastien Lefèvre, "La Vague". (© Muriel Chaulet, Ville de Lyon et Michel Djaoui)

Du côté de la cathédrale Saint-Jean, le collectif AV EXTENDED, Arnaud Corbellari (aka Ena Eno) et Stéphane Clor ont réalisé Iris, un mapping audacieux. Sept tableaux graphiques projettent tour à tour une explosion de couleurs sur la façade et la rosace de l’édifice, illustrant le rôle prégnant de la lumière dans notre interprétation du monde.

Cette Fête des Lumières fait aussi briller les initiatives solidaires. L’opération "Lumignons du cœur" organise une vente de lumignons dont les profits seront reversés à GAELIS, une association caritative luttant contre l’isolement et la précarité étudiante. Pour l’occasion, la place des Jacobins est transformée en jardin de lumière scintillant.

© Muriel Chaulet, Ville de Lyon et Michel Djaoui

La Fête des Lumières est à visiter du 8 au 11 décembre 2021 à Lyon. Plus d’informations ici.

À voir aussi sur arts :