AccueilArt contemporain

On vous a demandé quelle était la pire œuvre d’art, et voici vos réponses

Publié le

par Anna Finot

Notre logo en a pris pour son grade.

On est d’accord : la beauté, c’est subjectif. Et vous nous l’avez bien prouvé dans notre précédent sondage sur les œuvres qui vous ont le plus bouleversé·e·s. De la banane scotchée de Maurizio Cattelan aux peintures de Georgia O’Keeffe, vous vous en êtes donné à cœur joie pour nous répondre.

C’est pourquoi nous avons décidé d’inverser la question et laisser place aux œuvres qui, selon vous, sont les plus ratées, médiocres et laides. Notre appel à témoignages sur le Facebook de Konbini arts nous a permis d’en savoir à nouveau plus sur vos goûts. Vous avez été nombreux·ses à nous confier vos pires jugements sur des "œuvres d’art" (et les guillemets ont leur importance). Petit tour d’horizon de vos réponses.

© Arina LebedevaTASS via Getty Images

On commence par des classiques : des œuvres d’art contemporain aussi célèbres par leur forme que par leur réputation. Roulement de tambours, j’ai nommé… Banksy, l’anonyme provocateur qui secoue le marché de l’art à chacun de ses passages. L’artiste JR et ses gigantesques trompe-l’œil en ont aussi pris pour leur grade.

Pas étonnant non plus de retrouver les travaux de Jeanne-Claude et Christo. Leur récente œuvre Wrapped emballant l’Arc de triomphe a beaucoup fait de parler d’elle à son installation. On comprend qu’elle ait fait jaser pour son coût onéreux et pour son traitement médiatique sexiste. Mais en ce qui concerne l’esthétique, chacun·e son point de vue.

On a également été ravie de surfer sur Google Images pour découvrir des œuvres que vous avez jugées très moches, comme celle de Franz West, Agoraphobia, haute de sept mètres, évoquant un objet plutôt organique par sa couleur rose pâle. On s’accorde pour la trouver repoussante mais amusante.

Des installations d’Anish Kapoor n’ont pas non plus été épargnées, mais elles ont l’habitude. Ces grandes sculptures publiques très abstraites n’émeuvent pas tout le monde. On vous laisse vous faire votre propre avis.

Une œuvre d'Anish Kapoor. (© Horacio Villalobos - Corbis/Corbis via Getty Images)

Mention spéciale au commentaire sur la Main jaune, cette sculpture légendaire du rond-point de Châtellerault devenue célèbre malgré elle à cause de nombreuses moqueries à son encontre. Incendiée au sens propre comme au sens figuré, la sculpture monumentale de Francis Guyot a finalement été retirée pour laisser place à un espace vert. RIP.

Mais il est loin d’être le seul rond-point à avoir été décoré. Rien de surprenant quand on sait que la moitié des giratoires du monde se trouvent en France. Preuve à l’appui avec un commentaire qui nous donne un aperçu de l’œuvre triomphant sur son giratoire du coin :

Impossible de parler d’œuvres ratées sans citer les pires statues hommages à des personnalités. Impitoyables avec leur modèle, frôlant presque le flop, ces sculptures tentent une ressemblance pas toujours évidente et souvent vexante, mais elles ont pour mérite d’être hilarantes.

Si un commentaire a cité la photo de la statue troublante à l’effigie de Cristiano Ronaldo, un autre rappelle à raison celle faite pour Johnny Hallyday. On ne compte plus le nombre hallucinant de statues faites en hommage à notre Johnny national pour le meilleur comme pour le pire.

Quand on parle d’art, on n’avait pas tout de suite pensé à des voitures mais après tout, une Lancia Fulvia est bien récemment devenue un monument historique d’une ville italienne. La Nissan Cargo pourrait peut-être se voir décorée du même titre tant elle est devenue célèbre pour sa plastique.

Elle apparaît même en premier quand on recherche sur Google "voiture la plus laide". De toute façon, c’est la beauté intérieure qui compte et on n’a aucun doute sur son confort une fois assis·e à l’intérieur. Pour finir, on relève évidemment les attaques au logo de Konbini arts. Rassurez-vous, on ne le prend pas personnellement.

À voir aussi sur arts :