AccueilArt contemporain

Pour soutenir l’Ukraine, Marina Abramović va rejouer une de ses performances phares

Publié le

par Lise Lanot

Il y a douze ans, la performance "The Artist is Present" avait fait pleurer des centaines de personnes.

Pour soutenir l’Ukraine, Marina Abramović va rejouer une de ses performances phares

© Bennett Raglin/Getty Images

En 2010, Marina Abramović mettait son corps et son esprit à l’épreuve pendant plus de 730 heures. Alors que le MoMa de New York organisait une rétrospective de son travail, l’artiste serbe avait eu l’idée de présenter une performance inédite, qui allait devenir l’une de ses œuvres les plus célèbres, The Artist is Present.

Afin d’apporter son soutien à l’Ukraine, Marina Abramović va reproduire cette performance spectaculaire qui avait remué le monde de l’art et le public du MoMa – et a même fait l’objet d’un documentaire plébiscité par la critique. Cette année, l’artiste serbe organise une vente aux enchères qui permettra aux plus offrant·e·s de participer à la reconstitution de cette performance.

Marina Abramović, The Artist is Present, le 9 mars 2020 au MoMa, New York. (© Bennett Raglin/Getty Images)

Deux lots sont proposés : le premier pour une personne, le second pour un duo. Les gains de cette vente iront à Direct Relief, une organisation caritative qui travaille avec le ministère de la Santé ukrainien. Dans une vidéo partagée sur YouTube, l’artiste a apporté son soutien et affirmé toute sa solidarité à l’Ukraine.

Elle a rappelé sa naissance en Yougoslavie, "un pays qui s’est développé sous les cultures de l’ouest et de la Russie à l’est". Elle a également rapporté avoir travaillé "avec l’Ukraine" et son peuple ces dernières années : "Ils sont fiers, ils sont forts, ils sont dignes." "Une attaque contre l’Ukraine, c’est une attaque contre nous tous. C’est une attaque contre l’humanité qui doit être stoppée."

Une performance phare dans la carrière de l’artiste

Réalisée en 2010, la performance est l’une des plus célèbres de la carrière de Marina Abramović. Tous les jours pendant trois mois, l’artiste s’est assise sur une chaise installée face à un bureau en bois. Huit heures par jour, elle est restée immobile, sans pouvoir se lever, ni boire ou manger. Du matin au soir, le public était invité à défiler face à elle pour un tête-à-tête silencieux.

Plus de 1 000 personnes (dont Björk et Lou Reed) se sont succédé à son bureau, partageant un moment d’une grande intensité avec elle. À se fixer les yeux dans les yeux, la plupart des participant·e·s finissaient "ému·e·s aux larmes", rapporte le MoMa.

La visite d’un invité a particulièrement bouleversé Marina Abramović. Sans qu’elle le sache, Ulay, son ex-mari et ex-partenaire artistique, s’est invité à la table de celle avec qui il a collaboré sur tant de projets radicaux. Sans un mot, les deux artistes ont commencé à pleurer à chaudes larmes avant de s’attraper les mains, comme aimanté·e·s l’un·e à l’autre.

La scène, filmée, a participé au rayonnement de la performance. Douze ans plus tard, le retour de cette performance constitue un événement dans l’art conceptuel. Un acte fort de la part de l’artiste pour l’Ukraine.

Les enchères de la vente sont ouvertes jusqu’au 25 mars 2022.

À voir aussi sur arts :