AccueilArt contemporain

Pourquoi la Finlande a-t-elle saisi des œuvres provenant de musées russes ?

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

Les œuvres d’art transitaient en Finlande et la valeur de ces saisies dépasse les 40 millions d’euros.

Pourquoi la Finlande a-t-elle saisi des œuvres provenant de musées russes ?

© Hester Qiang/Unsplash

Début avril, les autorités finlandaises ont annoncé avoir saisi plusieurs œuvres d’art de musées russes transitant dans le pays nordique dans le cadre des sanctions européennes contre Moscou, d’une valeur dépassant les 40 millions d’euros.

Les trois lots "incluent des œuvres qui ne peuvent pas être évaluées, elles sont inestimables", a expliqué Hannu Sinkkonen, directeur du service de répression des douanes. Pour des raisons d’assurance, les tableaux, statues et autres pièces antiques ont été estimées à un total de 42 millions d’euros, a-t-il toutefois précisé.

Les autorités sont restées discrètes sur les œuvres concernées, mais ont confirmé que certaines appartiennent au célèbre musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg. Elles revenaient vers la Russie via la Finlande après avoir été prêtées à des musées en Italie et au Japon.

Mais les douanes ont estimé que le transfert risquait de contrevenir aux sanctions imposées mi-mars par l’Union européenne à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Dix personnes ont été suspectées d’avoir violé ces sanctions, qui incluent la vente, le transfert ou l’exportation de biens de luxe – dont les œuvres d’art – vers la Russie. La saisie a eu lieu au poste-frontière de Vaalimaa, dans le Sud-Est de la Finlande.

Les œuvres ont été entreposées jusqu’à ce que la situation soit clarifiée ou que les sanctions soient levées, ont expliqué les autorités finlandaises. La question a été évoquée avec l’ambassadeur russe en Finlande.

"Des professionnels ont été consultés pour déplacer et stocker les biens", ont assuré les douanes, en promettant de ne pas défaire les emballages de bois autour des précieuses œuvres. Depuis le début des sanctions européennes, les douanes finlandaises ont également interdit à 21 yachts de quitter le pays nordique, pour vérifier s’ils appartiennent à des citoyen·ne·s russes visé·e·s par les mesures.

Les œuvres de retour en Russie

Le ministère russe de la Culture a annoncé ce week-end que ces œuvres retenues étaient revenues en Russie. Trois véhicules transportant les œuvres d’art ont franchi la frontière entre la Finlande et la Russie et sont désormais en route vers les musées de Saint-Pétersbourg et Moscou d’où elles proviennent, a précisé le ministère.

Un peu plus tôt dans la semaine, le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur de Finlande à Moscou pour réclamer le retour de ces œuvres d’art, dénonçant une décision "juridique arbitraire".

Le même jour, le ministre finlandais des Affaires étrangères Pekka Haavisto a indiqué que la Finlande était en pourparlers avec Bruxelles pour trouver un moyen de restituer les œuvres d’art à la Russie dès que possible.

Konbini arts avec AFP.

À voir aussi sur arts :