AccueilArt contemporain

Teuf virtuelle et météo-mood : le Grand Palais nous embarque dans de nouvelles dimensions

Publié le

par Pauline Allione

Des œuvres en réalité augmentée modifient l’espace et nous font vivre des expériences inédites et extravagantes à base de caniparcs et de visites sous-marines.

Teuf virtuelle et météo-mood : le Grand Palais nous embarque dans de nouvelles dimensions

© Kai Yoda et Virgile Ittah

À la manière du Monde à l’envers de Stranger Things, le Grand Palais se renverse pour nous plonger dans une réalité parallèle. Heureusement pour nous, celle-ci est bien moins sinistre que l’univers de la série Netflix, et propose non pas une, mais plusieurs réalités virtuelles avec lesquelles interagir.

Du 17 au 19 juin 2022, le festival Palais augmenté fait son retour pour une deuxième édition après le succès de l’été dernier. Organisée par Fisheye et la RMN – Grand-Palais, l’exposition met à l’honneur la réalité augmentée et ses potentialités infinies pour faire vivre au public une série d’expériences inédites qui bouleversent l’ordre des choses.

ZEROTERA, The Looking Glass, 2022. (© ECAL)

Caniparc, phytoplancton 3D et météo-mood

Le Grand Palais abritera une série d’œuvres spécialement réalisées à l’occasion du festival, et à expérimenter à travers l’écran de nos smartphones. L’occasion de transformer l’institution culturelle en un caniparc californien géant signé du duo de plasticiens Gourau & Phong ; de se promener avec une météo personnalisée et représentative d’un mood au-dessus de sa tête pendant toute l’expo avec Mood Forecast de l’artiste suisse Pierry Jaquillard ; ou encore de se plonger dans les mystères des mondes sous-marins en 3D avec l’œuvre du duo Kai Yoda et Virgile Ittah.

Au-delà des créations en réalité augmentée, qui multiplient les expériences au sein du lieu, le public pourra vivre des moments interactifs dans des espaces appelés "Labs", mis en œuvre par des musées, écoles d’art et autres acteurs technologiques.

Lov’bob, 2022. (© Gobelins)

La dizaine de "Labs" proposés nous emmène faire la teuf sur un dancefloor participatif avec un avatar qui nous ressemble ; visiter virtuellement le studio de la photographe Bettina Rheims ; se trémousser IRL pour voir d’infimes particules se soulever et se mouvoir dans l’espace ; plonger dans les secrets de Notre-Dame de Paris grâce à la technologie, de sa construction au Moyen Âge jusqu’à sa restauration actuelle…

Enfin, le Balcon Eiffel du Grand Palais Éphémère accueillera un cycle de dix conférences présentées sur les trois jours du festival, réunissant expert·e·s, artistes et institutions. Au programme, des débats et échanges sur des sujets évidemment très actuels et versés dans les technologies, à l’instar de l’encore obscur métavers, des NFT et de l’éco-responsabilité. De quoi nourrir ses réflexions sur l’art, la technologie, les mondes virtuels, et goûter à des expériences interactives extravagantes.

Gourau & Phong, Can Dogs Save the World?, 2022.

Julien Creuzet, Ogun et Mars, pour une cosmogonie de l’invisible, 2022.

Kai Yoda et Virgile Ittah, Never the Same Ocean, 2022.

Maya Mouawad et Cyril Laurier, Paysage Sonore, 2022.

Palais augmenté 2, du 17 au 19 juin 2022 au Grand Palais (Paris).

Konbini arts, partenaire du Grand Palais.

À voir aussi sur arts :