AccueilArt contemporain

Un artiste a créé un soleil géant pour désinfecter nos rues du Covid-19

Publié le

par Julie Morvan

© Daan Roosegaarde/Willem de Kam/Ossip van Duivenbode

Une idée aussi folle que brillante.

À première vue, on dirait plus l’atterrissage d’une soucoupe volante qu’autre chose… Rassurez-vous, rien à voir avec X-Files. Daan Roosegaarde continue d’innover en puisant dans le pouvoir des ultraviolets. Son dernier projet, sobrement intitulé Urban Sun, va peut-être permettre d’abolir ces gestes barrières qui nous hantent depuis plus d’un an.

Ce halo doré placé en hauteur a pour but de désinfecter la rue et d’éradiquer la présence de Covid-19 sur les surfaces d’objets, à hauteur de 99,9 % – un score qui semble plutôt honorable, vous en conviendrez. Le système se base sur des études qui ont prouvé l’efficacité virucide de l’ultraviolet C. Contrairement à l’ultraviolet traditionnel, il est sans danger pour les êtres humains.

Daan Roosegaarde, "Urban Sun. (© Willem de Kam/Ossip van Duivenbode)

"Urban Sun est un message d’espoir. En essayant d’améliorer les conditions des rassemblements culturels, d’événements sportifs, des lieux publics et cours d’écoles, il lutte contre l’impact négatif de l’isolation sociale", explique le communiqué de presse de Roosegaarde. Un sujet qui a considérablement accéléré le développement du projet, lancé avant même la pandémie en 2019, en réunissant scientifiques néerlandais·es, américain·e·s, japonais·es et italien·ne·s.

"Notre monde s’est subitement peuplé de barrières en plastique et d’autocollants de distanciation, nos familles ont été réduites à des pixels sur un écran d’ordinateur. Devenons les architectes de notre nouveau 'monde normal' et créons de meilleurs lieux pour se retrouver", conclut l’artiste. Ce dernier est donc loin d’être un illuminé : ses installations lumineuses créent un véritable pont entre la rêverie et l’action. Et son Urban Sun est notre petit rayon de soleil de la journée.

Daan Roosegaarde, "Urban Sun". (© Willem de Kam/Ossip van Duivenbode)

Daan Roosegaarde, "Urban Sun". (© Willem de Kam/Ossip van Duivenbode)

Daan Roosegaarde, "Urban Sun". (© Willem de Kam/Ossip van Duivenbode)

À voir aussi sur arts :