AccueilArt contemporain

Un docu-série sur le plus grand vol d’œuvres d’art de l’histoire va voir le jour

Publié le

par Axel Savoye

© Netflix

Et non, on ne vous parle pas de la Joconde !

Le plus grand hold-up de l’histoire de l’art va avoir droit à son docu-série sur Netflix ! Vol au musée : le plus grand cambriolage de l’histoire de l’art portera sur le cambriolage du musée Isabella Stewart Garden à Boston dans la nuit du 17 au 18 mars 1990, relate Deadline.

Alors que la ville se remettait doucement des célébrations de la Saint-Patrick, deux hommes déguisés en policier se sont introduits dans le musée, ont bâillonné les gardes et ont dérobé treize œuvres d’art dont des tableaux de Degas et de Rembrandt. Le butin total est estimé à 500 millions de dollars. Trente ans après les faits, aucune œuvre n’a été retrouvée et le mystère demeure.

Sur la liste des œuvres d’art disparues, on retrouve notamment Le Concert de Johannes Vermeer, estimé à lui seul à 250 millions de dollars et considéré comme étant l’objet volé le plus cher au monde. Le Christ dans la tempête sur la mer de Galilée de Rembrandt avait aussi une valeur particulière car il s’agissait du seul paysage maritime dépeint par l’artiste.

L’enquête sur ce qui paraît être un banal cambriolage de musée va rapidement piétiner. Toute personne impliquée de près ou de loin dans ce casse, y compris les deux principaux suspects qui se seraient introduits dans le musée, trouve la mort dans des conditions mystérieuses.

© Netflix

Les enquêteur·rice·s soupçonnent fortement la mafia italienne ou la pègre irlandaise. Ces dernières pouvaient se servir des toiles comme devise internationale pour acheter des armes ou comme d’une carte "sortie de prison" lors de potentielles négociations avec les forces de l’ordre.

Désespéré, le musée a fait valoir une récompense de dix millions de dollars pour toute information qui mènerait à la localisation des œuvres d’art volées. C’est la plus grosse prime jamais offerte par une institution privée, et elle est encore valable aujourd’hui.

© Netflix

Derrière cette nouvelle série, on retrouve Jane Rosenthal et Berry Welsh, deux producteur·rice·s de Tribeca Productions, la maison de production derrière The Irishman et Bohemian Rhapsody. Nick et Colin Barnicle, plutôt habitués aux productions sportives, seront eux aussi de la partie pour leur premier true crime. Les deux frères ayant grandi à Boston ont gardé une sorte de fascination pour ce casse particulier.

"Dès le début, Colin et Nick ont voulu raconter cette histoire telle qu’elle s’est réellement déroulée – à parts égales : drame, récit explosif d’un true crime, et une comédie des erreurs. Le résultat est une série extrêmement divertissante", a confié Jane Rosenthal.

Les quatre épisodes de Vol au musée : le plus grand cambriolage de l’histoire de l’art seront disponibles sur Netflix à partir du 7 avril 2021.

À voir aussi sur arts :