AccueilArt contemporain

Un musée a ouvert à la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud

Publié le

par Nina Iseni

© Thomas Barwick/Digital Vision via Getty Images

Et le public doit être escorté par des militaires pour y accéder.

Imaginé par l’architecte sud-coréen Hyunjun Mihn, le musée Unimaru a vu le jour à la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Situées au sein de la zone coréenne démilitarisée qui divise la péninsule coréenne en deux, les différentes expositions sont accessibles au public, qui doit néanmoins être escorté par des militaires pour arriver dans cette zone, l’une des plus surveillées au monde et dont l’accès est extrêmement limité.

L’Unimaru est en fait un ancien bureau des douanes construit en 2003, laissé vacant à partir de 2007, puis récemment aménagé en musée d’art contemporain. La première exposition, "2021 DMZ Art and Peace Platform", a d’ailleurs vu le jour en septembre 2020. Elle regroupe les travaux de 32 artistes contemporain·e·s du monde entier.

Au sein du musée, sont exposées des sculptures et des installations, à l’instar d’Elephant Cart de Nam June Paik. On y retrouve également des tableaux engagés, comme l’œuvre de Yeon Shim Chung, qui a décidé de laisser un cadre vide en l’honneur des artistes nord-coréen·ne·s qui n’ont pas pu participer à cette exposition. "J’ai pensé que l’art pouvait démilitariser et désarmer la zone coréenne démilitarisée, et que les artistes pourraient donc aborder des sujets plus compliqués", a confié Yeon Shim Chung à Artnews.

Selon la rédaction d’Artnet, ce projet a vu le jour grâce au ministère de l’Unification intercoréenne et se présente comme un prolongement des engagements pris lors du sommet intercoréen en 2018. Le nom du musée vient de la contraction entre le préfixe "uni" pour "unification", et "maru" qui veut dire "plateforme" en coréen. L’Unimaru a donc pour objectif d’être un symbole de paix entre les deux pays.

Si vous souhaitez visiter le musée de façon virtuelle, l’exposition "2021 DMZ Art and Peace Platform" est à retrouver en ligne.

À voir aussi sur arts :