AccueilArt contemporain

Une artiste a imaginé un alphabet inspiré des films de Wes Anderson

Publié le

par Julie Morvan

© Mel Edwards

Un superbe alphabet aux couleurs pastel dont chaque lettre a été faite à la main.

Vous connaissez peut-être Accidentally Wes Anderson, le compte Instagram qui partage des photographies toutes plus "andersoniennes" les unes que les autres. Phare rose bonbon, maisonnette typique, façades ouvragées jaune canari. Avec leurs couleurs pastel et leur symétrie impeccable, elles correspondent parfaitement à l’esthétique du cinéaste.

Cet univers a désormais son propre alphabet grâce à Mel Edwards. Cette diplômée de graphisme britannique s’est inspirée du compte Accidentally Wes Anderson pour créer une typographie évoquant tour à tour The Darjeeling Limited et The Grand Budapest Hotel. Un projet bluffant puisque chaque lettre a été faite en papier, rapporte Creative Boom. "En tout, ça m’a pris environ 250 heures de travail – sans compter les photographies et les retouches."

© Mel Edwards

Un bel hommage à Wes Anderson et à l’architecture qui imprègne sa filmographie. Vous pouvez suivre l’avancée du projet sur son compte Instagram : elle y poste chaque jour une nouvelle lettre dont les formes épousent celles de constructions indiennes, cubaines, espagnoles… Un tour du monde poétique en 36 jours.

Car l'idée de Mel s’inscrit dans le projet 36 Days of Type où artistes, graphistes et illustrateur·rice·s sont encouragé·e·s à créer leur propre version des lettres et chiffres de l’alphabet latin. Cette initiative a été lancée pour la première fois en 2014 par Nina Sans et Rafa Goicoechea, un duo de designers barcelonais. Cette année, la huitième édition se tient jusqu’au 10 mai 2021 via leur studio Trentayseis.

© Mel Edwards

© Mel Edwards

© Mel Edwards

© Mel Edwards

© Mel Edwards

© Mel Edwards

© Mel Edwards

© Mel Edwards

À voir aussi sur arts :