AccueilArt contemporain

Une exposition immersive vous transporte au cœur de Venise

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

À la découverte des trésors artistiques et architecturaux de Venise à son âge d’or.

Une exposition immersive vous transporte au cœur de Venise

© Culturespaces/E. Spiller

Les splendeurs de la cité des Doges sur l’eau et le béton armé : à Bordeaux, les Bassins des lumières ouvrent une exposition numérique immersive à la découverte des trésors artistiques et architecturaux de Venise à son âge d’or, spécialement conçue pour les lieux.

Jusqu’au 2 janvier 2023, l’exposition "Venise la Sérénissime", installée dans une ancienne base sous-marine de la Seconde Guerre mondiale, invite le public à déambuler le long de quatre immenses bassins parallèles de 110 mètres de long, 22 mètres de large et douze mètres de hauteur sur lesquels sont projetées des centaines d’images sonorisées.

Canaletto, Le Titien, Bellini, Le Tintoret ou Véronèse : pendant une quarantaine de minutes, tableaux et gravures représentant la cité lacustre s’enchaînent aux sons de Verdi, Vivaldi ou de réinterprétations plus contemporaines.

"Il ne s’agit pas d’un catalogue sur l’une des villes les plus connues au monde mais d’une promenade entre intérieur et extérieur. On ouvre des portes, on découvre un plafond, un sol en marbre", explique Gianfranco Iannuzzi, directeur artistique, lui-même d’origine vénitienne.

"Ce qui m’a toujours fasciné pendant mon enfance, ce sont les canaux et les reflets de la ville dans l’eau. Ici, c’est l’endroit idéal pour récréer cette sensation. Le lieu valorise les images et leur donne un peu de magie", avance encore Culturespaces, l’organisme qui gère le site.

Par un subtil jeu de perspectives et d’images détourées, le public navigue sur le Grand Canal, admire au plus près les mosaïques et l’orfèvrerie byzantines de la basilique Saint-Marc ou tournoie sous les lustres de Murano lors de bals masqués.

Les chefs-d’œuvre de l’art italien du XIIe au XVIIe siècle côtoient les visions chatoyantes d’autres peintres : Monet, Signac, Turner. Des photos de stars des années 1950-1960, Marcello Mastroianni, Sean Connery ou Sophia Loren, rappellent que Venise, c’est aussi la Mostra. L’exposition est suivie d’un programme immersif plus court consacré au peintre espagnol Joaquín Sorolla et ses Promenades en bord de mer.

Les Bassins des lumières ont attiré 570 000 visiteur·se·s l’an passé. Après Bordeaux, l’exposition rejoindra d’autres lieux de Culturespaces, à commencer par les Carrières de lumières aux Baux-de-Provence et l’Atelier des lumières à Paris.

Konbini arts avec AFP

À voir aussi sur arts :