AccueilArt contemporain

Une exposition virtuelle exhibe les sublimes costumes de The Crown et Le Jeu de la dame

Publié le

par Marion Olité

Deux séries d'époque aux magnifiques costumes.

En partenariat avec Netflix, le Brooklyn Museum a décidé d’ouvrir virtuellement ses portes au monde pour une exposition exceptionnelle, baptisée "The Queen and The Crown: A Virtual Costume Exhibition". Comme son nom l’indique, elle présente en ligne les costumes des séries The Crown, dont la saison 4 arrive le 15 novembre prochain sur la plateforme, et de The Queen’s Gambit (Le Jeu de la dame en français), une mini-série d’époque, en ligne depuis le 23 octobre et qui profite d’un formidable bouche-à-oreille mérité.

Le Jeu de la dame se déroule dans les années 1950-1960, et son héroïne, Beth (incarnée par Anya Taylor-Joy), est vêtue de tenues plus glamour et soignées les unes que les autres, évoluant au fil du temps et de sa personnalité. Inspirées entre autres par Pierre Cardin, elles ont été imaginées par la cheffe costumière Gabriele Binder. Les visiteur·se·s peuvent cliquer sur les tenues pour avoir accès aux détails qui illuminent l’esthétique visuelle complexe des différentes pièces exposées. Seul mini-bémol, on ne peut pas zoomer dans l’image. Toutefois, chaque tenue est extrêmement bien expliquée et accompagnée d’un clip vidéo qui restitue le moment de la série où Beth la porte.

© Brooklyn Museum/Netflix

La nouvelle saison de The Crown, série qui retrace l’histoire de la reine Élisabeth II, depuis son accession au trône jusqu’à notre époque, revient, quant à elle, à la fin des années 1970 et au début des années 1980. L’exposition propose d’observer sous toutes ses coutures la robe reconstituée du mariage de Lady Di et du prince Charles (qui eut lieu en 1981) que l’on peut voir dans la série. Les tenues la reine, de la princesse Margaret ou encore de la Première ministre Margaret Thatcher, imaginées par la costumière Amy Roberts – détentrice d’un Emmy Awards –, seront aussi à observer de près. Une collection d’objets du Brooklyn Museum, en lien avec la thématique, est également proposée.

Dans le cadre d’une reconstruction de la cour des Beaux-Arts au troisième étage du musée, les spectateur·rice·s virtuel·le·s pourront effectuer une visite autoguidée de l’environnement immersif à 360 degrés et en 3D. Matthew Yokobosky, conservateur principal de la mode au Brooklyn Museum, a supervisé cette exposition. Elle sera accompagnée d’un panel virtuel modéré par Ruth E. Carter (la costumière oscarisée du film Black Panther), avec Gabriele Binder, Amy Roberts et Matthew Yokobosky, qui s’annonce passionnant.

Pour visiter l’exposition, ouverte jusqu’au 13 décembre 2020, c’est gratuit et c’est par ici.

À voir aussi sur arts :