AccueilArt contemporain

Une œuvre de rue de Claude Lévêque, accusé de viols sur mineurs, va être rallumée

Publié le

par Lise Lanot

Une décision qui relance le débat sur "la séparation entre l’artiste et son œuvre".

Une œuvre de rue de Claude Lévêque, accusé de viols sur mineurs, va être rallumée

© Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images

La ville de Montreuil va rallumer une installation lumineuse monumentale de Claude Lévêque, éteinte il y a un an lors des premières accusations de viols sur mineur·e·s impliquant le célèbre plasticien, selon une lettre aux habitant·e·s consultée par l’AFP.

Depuis plusieurs mois, cette encombrante création installée sur la place centrale d’un quartier de Montreuil, figurant autour des piliers d’un château d’eau un hula hoop de cerceaux, incarne à l’échelle locale l’inflammable débat philosophique sur la séparation de l’artiste et de son œuvre.

Une réponse à la mobilisation d’habitant·e·s

Dans un courrier daté du 9 mars, la mairie de Montreuil annonce avoir pris "la décision d’allumer à nouveau" l’œuvre lumineuse, en réponse à la mobilisation de résident·e·s de Bel Air. Ces dernier·ère·s réclamaient la remise en service de Modern Dance, dont la beauté et le prestige artistique constitueraient une source de fierté dans ce quartier.

La ville avait éteint l’installation – sans la démonter – en janvier 2021, quelques jours après avoir appris que Claude Lévêque faisait l’objet depuis 2019 d’une enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineur·e·s de moins de 15 ans. Ces faits remonteraient au milieu des années 1980.

En novembre dernier, le conseil de quartier avait écrit à la municipalité pour lui demander de rallumer Modern Dance. Sa pétition arguait que l’installation faisait partie du "patrimoine local" et que l’apprécier ne signifiait pas une quelconque forme de soutien à son créateur.

Contactée par l’AFP, la mairie indique que le rallumage devrait intervenir d’ici la fin du mois de mars et s’accompagnera "d’un temps d’échange et de sensibilisation sur les violences faites aux enfants" avec la population.

Installée en 2015, Modern Dance a été commandée par Montreuil au plasticien pour marquer une forme de renaissance du quartier de Bel Air, après une décennie de gigantesques travaux de rénovation urbaine. La ville doit contractuellement l’entretenir pendant 25 ans.

Konbini arts avec AFP.

À voir aussi sur arts :