© Brendan Smialowski/AFP/Getty Images

Vous pouvez désormais visiter l'Infinity Room de Yayoi Kusama depuis votre canapé

À Los Angeles, le musée Broad a mis en ligne l'installation lumineuse et monumentale de l'artiste japonaise.

Depuis son installation en 2015, l’installation Infinity Mirrored Room – The Souls of Millions of Light Years Away de Yayoi Kusama est un lieu d’attraction culturel à Los Angeles, et plus précisément au musée Broad. Cette œuvre créée en 2013 plonge le public dans une infinité de pois lumineux, qui se reflètent dans des miroirs. 

Depuis le début du confinement, les musées ont dû fermer à l’international et redoublent d’efforts pour permettre des visites virtuelles à leur visiteur·se·s – parfois, ils font même appel à des robots. Le Broad a trouvé une solution pour que vous puissiez continuer à vous perdre dans l’installation de l’artiste japonaise.

Publicité

Yayoi Kusama, "Infinity Mirrored Room – The Souls of Millions of Light Years Away", 2013. (© Cathy Carver/courtesy of David Zwirner, New York)

À l’aide d’un drone, l’équipe du musée a filmé l’intérieur de l’œuvre et poste chaque semaine, sur son compte Instagram, des variations de trois à 15 minutes accompagnées de morceaux composés par des musicien·ne·s locaux·les travaillant essentiellement pour le cinéma.

Disponibles dans le feed, les stories et sur l’IGTV de Broad, ces vidéos (appelées Infinite Drone) réinterprètent et enrichissent l’univers de Kusama à travers un prisme musical, tout en nous faisant expérimenter la sensation de perte de repères propre à ses œuvres, depuis notre téléphone, sans bouger de notre canapé.

Publicité

Publicité

Yayoi Kusama, "Infinity Mirrored Room – The Souls of Millions of Light Years Away", 2013. (© Cathy Carver/courtesy of David Zwirner, New York)

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 09/04/2020