© Patrick Tomasso/Unsplash

Un bug permet de poster des photos ultra longues sur Instagram

Du scroll à n'en plus finir.

Le mercredi 6 mai, Instagram a rencontré un bug (exclusivement sur iOS) qui a ravi les utilisateur·rice·s n’en pouvant plus de voir leurs images redimensionnées par l’application. Le dysfonctionnement a permis à certain·e·s, pendant plusieurs jours, de publier de très longues images qui obligeaient leurs abonné·e·s à longuement faire défiler leur écran pour en voir la fin.

Habituellement, la plateforme dédiée à l’image redimensionne automatiquement les photographies publiées. Sur Instagram, un format portrait apparaît ainsi en entier sur l’écran, quitte à ce que la photographie soit rétrécie et agrémentée de bandes verticales blanches sur les côtés.

Publicité

De nombreux·ses utilisateur·rice·s ont profité de ce pépin pour publier des clichés particulièrement longs sur leur compte, obligeant parfois leurs abonné·e·s à scroller un long moment sur leur page d’accueil pour passer à une autre publication. Pour intégrer de telles images, il suffisait d’agrandir dans le sens de la longueur n’importe quelle photo (tel que le montre la vidéo ci-dessus) et de la poster, comme d’habitude, sur Instagram. L’application se chargeait de ne pas la redimensionner.

Un porte-parole de Facebook a confirmé à The Verge qu’il s’agissait bien d’un problème technique et non d’une mise à jour Instagram : "Nous sommes au courant qu’il existe un bug concernant des images surdimensionnées sur Instagram. Nous travaillons à la résolution de ce problème."

Publicité

Capture d’écran de la vidéo d’Exoidz.

Pendant 72 heures, les personnes qui bénéficiaient du bug en ont profité pour capter l’attention de leurs abonné·e·s, dans l’incapacité d’ignorer ces posts. Depuis quelques jours, le bug a pris, chez certain·e·s, un peu plus d’ampleur puisque les longs posts restaient bloqués en haut du fil d’actualité de leurs abonné·e·s.

Quelques instagrameur·se·s ayant profité du bug pour se mettre en avant ont ainsi perdu quelques followers, qui n’en pouvaient plus de leurs images de six pieds de long. Un retournement de situation cocasse et des arrosseur·se·s arrosé·e·s. Près d’une semaine plus tard, tout semble retourné à la normale.

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 12/05/2020