AccueilInstagram

En images : les 20 plus beaux looks des Emmys 2020

Publié le

par Marion Olité

Les stars avaient beau être chez elles, elles ont sorti leurs habits de lumière !

Si la cérémonie des Emmys s’est tenue virtuellement dans la nuit du dimanche 20 septembre, les remettant·e·s et les gagnant·e·s ne sont pas resté·e·s en jogging informe sur leur canapé en attendant le palmarès ! "The show must go on", comme on dit à Hollywood, et les acteur·rice·s semblent avoir bien assimilé ce mantra. Petit tour des tenues les plus belles, les plus folles et les plus marquantes d’une 72e édition que l’on n’est pas prêt·e·s d’oublier.

Honneur à la jeunesse et à Zendaya qui devient, à 24 ans, la plus jeune actrice à remporter un Emmy dans la catégorie meilleure actrice dramatique. C’était l’un des moments forts de cette cérémonie confinée. L’interprète de Rue dans Euphoria est aussi une égérie, notamment sous contrat avec Lancôme. Elle nous a ébloui·e·s avec une robe aussi élégante qu’originale, signée Christopher John Rogers.

Si The Good Place est malheureusement repartie bredouille des Emmys, la catégorie comédie ayant été trustée par Schitt’s Creek, on donnerait volontiers un trophée à l’audace de Jameela Jamil. L’interprète de Tahani a en effet sorti une sorte de pyjama de soirée, un ensemble blanc rehaussé par une veste à sequins et un make-up de compétition.

Dans un registre plus politique, l’année a été placée sous le signe du mouvement Black Lives Matter et les personnalités racisées s’en sont fait le reflet. Nominée pour Killing Eve, Sandra Oh portait un bomber (et un masque assorti) signé Kore Limited, sur lequel était inscrit "Les vies noires sont précieuses" en coréen (car le slogan "Black Lives Matter" n’est pas traduisible directement).

De son côté, Uzo Aduba, justement récompensée pour sa prestation intense dans Mrs America de la figure historique Shirley Chisholm, portait une jupe dorée du plus bel effet assortie à un T-shirt sur lequel il était inscrit "Breonna Taylor", du nom de cette infirmière noire de 26 ans tuée chez elle, en mars 2020, par des policiers.

Regina King portait également un T-shirt demandant justice pour Breonna Taylor, lorsqu’elle a reçu son Emmy de la meilleure actrice dans une mini-série dramatique pour son rôle dans Watchmen. Un peu plus tôt, elle partageait un autre look pour son tapis rouge virtuel : une robe bleue sertie de bijoux, signée Schiaparelli, par Daniel Roseberry.

Issa Rae, actrice et showrunneuse d’Insecure, a fêté son Emmy au stade d’Inglewood, par quelques pas de danse dans son ensemble orange flashy des plus seyants, dessiné par Sergio Hudson, associé à une paire de Nike – parce que oui, les escarpins, c’est old.

La team des robes noires classiques était représentée cette année par Reese Witherspoon (en Louis Vuitton) et Jennifer Aniston (en Dior vintage). Pas hyper original, mais toujours efficace !

Ce n’est pas une star de série, mais impossible de passer à côté du look de la chanteuse H.E.R. par Vera Wang, venue accompagner musicalement le traditionnel "In Memoriam", qui rend hommage aux personnalités du petit écran nous ayant quitté·e·s cette année.

Retour à un style hollywoodien beaucoup plus classique, évocateur de l’âge d’or des années 1950, porté par Julia Garner et signé Chanel. À 26 ans seulement, l’actrice vient de remporter son deuxième Emmy Award pour son rôle dans Ozark.

On peut également toujours compter sur Laverne Cox et Kerry Washington pour nous éblouir avec des looks respectivement estampillés Kim Kassas Couture et Oscar de la Renta.

Vêtue d’une robe d’or et de jolis froufrous signée Alexandre Vauthier, Tracee Ellis Ross, la star de Black-ish, a fait forte impression.

Révélé par Normal People, Paul Mescal était, lui, habillé d’un ensemble sobre et classe, estampillé Louis Vuitton.

Enfin, on a envie de faire un big up à nos stars masculines (ici, Billy Porter et Dan Levy en Thom Browne), encore trop rares, qui défient les tenues genrées et osent porter des jupes, des bijoux et autres accessoires codés féminins. Continuez, messieurs, et soyez plus nombreux à redéfinir le glamour hollywoodien !

À voir aussi sur arts :