AccueilInstagram

Instagram semble vouloir attirer les influenceurs TikTok… en les payant

Publié le

par Anna Finot

© Good Faces/Unsplash

Pour l’instant, le programme est disponible uniquement aux États-Unis.

Si Instagram peut se vanter du succès de ses contenus vidéo viraux, son redoutable concurrent TikTok lui fait aujourd’hui de l’ombre avec des formats beaucoup plus courts qui attirent 800 millions d’utilisateur·rice·s par mois dans le monde. Désireux de ne pas être mis à l’amende, Instagram, YouTube ou encore Snapchat se sont tous mis à proposer des contenus courts. Mais Instagram va encore plus loin : les Reels pourront désormais être rémunérés.

C’est ce que propose son programme Reels Play. Celui-ci est encore expérimental et peine à être clair sur ses conditions d’accès, comme le rapporte PetaPixel. L’objectif est pourtant très clair : attirer les créateur·rice·s de contenu TikTok en les rémunérant sur leur contenu Instagram. Pas bête, mais encore faut-il que ça marche…

Car le programme présente déjà des failles, rapportées par le média spécialisé TechCrunch. Ces "bonus" pourraient aller de 600 dollars à 35 000 dollars. Un écart qui ne s’expliquerait pas par le nombre d’abonné·e·s des créateur·rices de contenu. C’est ce que confirme un utilisateur éligible aux 800 abonné·e·s sur Instagram, qui confie avoir touché 8 500 dollars pour ses Reels, soit la même somme qu’un autre créateur aux 24 000 followers.

"Nous continuons de tester les paiements au fur et à mesure que nous déployons plus de créateurs de contenu, a déclaré un porte-parole d’Instagram. Nous avons conçu ces bonus pour aider autant que possible des créateurs et leur générer des revenus significatifs. Notre objectif est que les bonus deviennent plus personnalisés au fil du temps."

Pour celles et ceux qui voudraient sauter sur cette occasion en or, le programme ne s’applique pour l’instant qu’aux États-Unis. Tout comme un deuxième programme, Reel Surprise, qui récompensera les Reels de 150 créateur·rice·s de contenu états-unien·ne·s pour un montant de 10 000 dollars. Pour le moment, les seules conditions seraient d’être un·e états-unien·ne de plus de 18 ans et de respecter les politiques de monétisation des partenaires de la plateforme. Affaire à suivre.

À voir aussi sur arts :