AccueilInstagram

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial TikTok qui clashe Instagram Reels

Publié le

par Battiste Delfino

Depuis qu'Instagram a présenté sa fonction "Reels", sur les réseaux sociaux, l'entreprise se fait allumer par les fans de TikTok.

Le mois prochain, l’application TikTok fêtera ses quatre ans d’activité. C’est un nourrisson en comparaison à ses homologues de la Silicon Valley, mais le bébé a réussi à s’insérer avec brio dans un marché sous pression. Installé en Chine, bien loin des autres géants établis de longue date en Californie, il fait office d’unique outsider.

Après d’âpres négociations pour que l’application ne soit finalement pas interdite aux États-Unis, TikTok devrait bientôt se retrouver entre les mains de Microsoft, ceci afin d’apaiser les tensions. Dans un contexte de progression fulgurante de TikTok, le réseau social aux 800 millions d’utilisateur·rice·s actif·ve·s – dont au moins 65 millions aux États-Unis –, le groupe Facebook a décidé de concurrencer la bête sur son terrain, en lançant "Reels" jeudi dernier.

Il s’agit d’une fonctionnalité d’Instagram proposant de créer des vidéos courtes, dynamiques, sur-montées et partageables facilement. Seulement, personne n’est dupe, et sur Twitter, les internautes pointent du doigt le vol pur et simple du concept de TikTok. Le compte Twitter officiel de la branche américaine de TikTok a même réagi par un tweet à cette "inspiration" (euphémisme pour signifier le plagiat).

Cette petite pique innocente n’a pas manqué de réveiller les ardeurs des défenseur·se·s de la propriété intellectuelle. Certain·e·s l’ont d’ailleurs rappelé, pour ceux et celles qui auraient oublié, qu’à la base Instagram s’est aussi largement inspiré de Snapchat pour ses stories et ses vidéos :

Il faut dire que c’est une période spéciale pour TikTok sur le sol américain et l’application est au cœur de toutes les discussions. Certain·e·s voient donc tout naturellement dans le lancement de "Reels" une manière opportuniste pour Instagram de remplacer ce qui pourrait bientôt disparaître.

Le plus drôle dans cette petite histoire de plagiat et d’opportunisme, c’est que, pour l’instant, énormément de vidéos qui figurent sur "Reels" sont en fait des reposts de vidéos TikTok.

À voir aussi sur arts :