AccueilInstagram

En Nouvelle-Zélande, une campagne de tourisme se moque des instagrameurs

Publié le

par Axel Savoye

Parce que la Nouvelle-Zélande en a marre de voir les mêmes photos des mêmes lieux sur Instagram.

Les photos de vacances que l’on peut voir sur les réseaux sociaux manquent à certains moments cruellement d’originalité. On a beau dire que les photos de touristes en train de "pousser" la tour de Pise ou "d’embrasser" le Sphinx de Gizeh sont clichées, rien n’y fait.

On peut les ignorer, certes, mais ces images commencent à ennuyer sérieusement la Nouvelle-Zélande, qui compte sévir contre celles et ceux qui voyagent "sous l’influence des réseaux sociaux". Pour lutter contre ce phénomène, le pays encourage les Néo-Zélandais·es à "partager quelque chose de nouveau", rapporte le média kiwi Stuff. "Il y a tellement de choses incroyables à faire en Nouvelle-Zélande, au-delà des tendances des réseaux sociaux", atteste ainsi Bjoern Spreitzer, directeur général du tourisme domestique chez Tourism New Zealand.

Dans sa campagne baptisée "Do Something New", l’office du tourisme de Nouvelle-Zélande a publié cette vidéo humoristique pour tenter d’enrayer ces incivilités photographiques. Le comédien Tom Sainsbury y incarne un ranger de "l’escouade de la surveillance sociale" dans sa traque aux touristes en pleine prise de clichés de mauvais goût. Il arrête l’un d’eux en train de performer la figure de l’aigle au sommet de Roys Peak pour sa prochaine publication, un classique que l’on retrouve en milliers d’exemplaires sur Instagram.

"Baisse les bras, lentement. J’ai déjà vu ça avant. On l’a tous déjà vu."

En plus de les faire s’évader d’un diktat des "poses tendance", cette campagne a pour but de pousser les Néo-Zélandais·es à élargir leurs horizons en visitant d’autres lieux que ceux qui reviennent tout le temps sur Instagram et autres.

Le secteur du tourisme est vital à l’économie du pays, mais la crise sanitaire fait que ses revenus proviennent désormais uniquement du tourisme domestique. La campagne donne alors une chance aux Kiwis qui partagent des contenus "originaux" avec le hashtag #DoSomethingNewNZ de gagner un bon de voyage national de 500 dollars.

Pour le moment, les frontières de la Nouvelle-Zélande sont fermées à cause de la crise sanitaire et le resteront une grande partie de l’année 2021, a annoncé la première ministre Jacinda Ardern. Ce sera là l’occasion pour les Néo-Zélandais·es de (re)découvrir leur chez-soi.

À lire également –> Ce compte compile les photos standardisées d’Instagram dans des mosaïques

À voir aussi sur arts :