AccueilInstagram

Pourquoi voit-on beaucoup de fonds bleus sur Instagram ce matin ?

Publié le

par Lise Lanot

En ce jeudi 1er octobre, une action internationale de soutien est lancée.

En ce jeudi 1er octobre, jour de la fête nationale chinoise, le député européen Raphaël Glucksmann a lancé un mouvement international de grande ampleur afin de soutenir les Ouïghours et de mettre en lumière la persécution subie par ce peuple, torturé à cause de sa religion.

Avec pour mot d’ordre l’idée que "Ne rien faire, c’est être indifférent", il enjoint les internautes à publier un carré bleu "couleur des Ouïghours" avec les hashtags #FreeOuïghours et #FreeUyghurs sur Instagram ; de mettre ce carré bleu en photo de profil et de partager le tout à ses ami·e·s.

© Raphaël Glucksmann

La semaine précédant ce 1er octobre, l’homme politique avait commencé à lancer cette action, en livrant le "plan de bataille" de cette "semaine pour réveiller le monde" afin de "rendre visibles les millions de Ouïghours parqués dans les camps de concentration". Il s’agissait d’envoyer en masse des lettres à l’ambassade de Chine ; de distribuer des tracts ; d’envoyer une "Charte de solidarité avec les Ouïghours" à ses maires et enfin, d’inonder Instagram de ces carrés bleus. Ce mouvement fait suite à l'inaction des gouvernements et au silence des médias face aux atrocités vécues par les Ouïghours.

Des personnalités françaises solidaires

De nombreuses personnalités ont déjà rejoint l’action, à l’instar d’Omar et Hélène Sy, Marina Foïs, Sabrina Ouazani, Adèle Exarchopoulos, Amelle Chahbi ou encore Just Riadh (qui a semble-t-il participé au lancement du mouvement).

Le comédien a publié une vidéo, depuis supprimée, dans laquelle il insistait sur la nécessité du soutien collectif : "Nous, on peut changer les choses, n’hésitez pas à soutenir le mouvement en mettant une photo de profil bleu ou en postant la photo bleue avec le texte."

Plus de 30 000 carrés bleus ont été partagés depuis ce matin. Pour l’instant, le mouvement semble se cantonner à la France mais on espère qu’il sera sorti des frontières hexagonales d’ici quelques heures. Chaque image est accompagnée du même texte, en soutien aux millions de Ouïghours persécuté·e·s, torturé·e·s, violé·e·s et tué·e·s :

"Des millions de musulmans Ouïghours sont enfermés et torturés dans des camps de concentration en Chine. Non pour ce qu’ils font, mais pour ce qu’ils sont. C’est le plus grand internement de masse du XXIe siècle. Il faut y mettre fin. #FreeUyghurs"

© Raphaël Glucksmann

À voir aussi sur arts :