AccueilInstagram

Une influenceuse américaine fait polémique pour son shooting au milieu des incendies

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

© Colette LeClair

En toute ignorance et indécence, Colette LeClair a exploité les incendies pour se mettre en scène sur son compte Instagram.

Ses photos ont choqué la Toile. La jeune femme pose en bord de mer dans une longue robe rouge, en profitant innocemment du "filtre jaune naturel" provoqué par les incendies qui ravagent des millions d’hectares en Californie, dans l’Oregon et à Washington, depuis fin août. Jusqu’à présent, on décompte trente décès. Sur un des clichés, elle apparaît toute souriante.

Les internautes ont pointé du doigt l’indécence d’exploiter ce type de paysages et de drames pour des likes sur Instagram. Il paraît offensant pour les victimes de ces feux de forêts de voir s’exhiber une influenceuse dans l’ignorance la plus totale alors que leur monde s’écroule.

La légende de son post n’a pas manqué de créer la polémique. Colette LeClair écrit : "Mon dernier jour ici ! Je voulais dire au revoir à l’océan et à la plage, et faire quelque chose que j’ai longtemps apprécié faire – des photos prises au trépied. J’essaie de réunir des fringues pour une donation. […] Depuis plusieurs semaines, il y a des feux en Californie. C’est bouleversant. Mes prières vont vers les victimes de ces incendies. JE VOUS ENVOIE DE L’AMOUR." 

PAPER rapporte que l’instagrameuse a modifié sa légende entre-temps. Dans la première version de son post, elle essayait de vendre la robe qu’elle portait, dans une publication sponsorisée exploitant la situation tragique des incendies. L’Américaine a finalement remplacé cette mention par celle de la donation de vêtements.

Ce n’est évidemment pas la première fois que l’appât des likes défie le respect. L’an dernier, des instagrameur·se·s posaient sur le site de Tchernobyl et, il y a quelques mois, des influenceur·se·s blanc·he·s posaient à des manifestations Black Lives Matter pour des likes.

À voir aussi sur arts :