AccueilInstagram

Une influenceuse offre ses nudes en échange de votes pour Joe Biden

Publié le

par Lise Lanot

© Tana Mongeau

Une technique efficace (mais peut-être illégale).

L’élection présidentielle américaine arrive à grands pas et il va sans dire qu’une bonne partie de la population craint un second mandat trumpien. Afin d’éviter tout fatal absentéisme, internautes et célébrités exhortent leurs abonné·e·s à aller voter, parfois de façon anticipée.

Certain·e·s, comme Justin Bieber ou Kylie Jenner, demandent simplement à leurs fans de se déplacer pour voter – le portrait en bikini de Kylie légendé "Planifions tous ensemble de voter" aurait augmenté de 1 500 % les inscriptions aux listes électorales). D’autres prennent ouvertement parti pour Joe Biden et Kamala Harris, sa vice-présidente, à l’instar de Cardi B (initialement supportrice de Bernie Sanders) et Billie Eilish.

Les plus déterminé·e·s prennent le militantisme politique à cœur et à corps. C’est le cas de la youtubeuse Tana Mongeau, qui a proposé le 30 septembre dernier (dans une publication Instagram désormais supprimée) d’envoyer un "nude gratuit" à chaque personne qui lui enverrait "une preuve qu’elle a voté pour Biden".

Le post contenait un lien vers son compte OnlyFans, appelé "Tana Uncensored". Dans une vidéo YouTube, elle raconte avoir été inspirée par David Dobrik, qui a offert des Tesla à des jeunes prouvant leur inscription électorale. La semaine suivante, la jeune femme de 22 ans s’est réjouie que son mouvement #BootyForBiden ait rencontré tant de succès sur OnlyFans, à l’aide d’une photo d’elle en sous-vêtements, le visage de Joe Biden couvrant le sien.

"Mise à jour : #BootyForBiden a cassé Tana Uncensored. Génial de voir que tant de gens veulent que les choses changent. Vous n’avez pas besoin de mon cul pour savoir ce qui est bon pour les États-Unis, donc allez VOTER ! C’était une journée marrante, je vous aime."

Une technique illégale ?

Tana Mongeau rapporte avoir reçu des dizaines de milliers de messages de fans lui disant qu’ils avaient "volontairement voté pour Biden". Malheureusement, une polémique a vite éclaté : la youtubeuse est accusée d’enfreindre la loi en demandant des "preuves" de vote (sachant qu’il est illégal de se prendre en photo dans l’isoloir ou de photographier son bulletin de vote – comme en France) et en proposant d’acheter des votes.

Le fait qu’elle perde sa vérification sur sa chaîne YouTube a ajouté de l’huile sur le feu, de nombreux sites y voyant un lien avec son offre ou l’imaginant déjà en prison. La jeune Américaine s’est défendue, expliquant qu’elle avait perdu sa vérification à cause d’une fausse manipulation sur YouTube et clamant son innocence : "Quand je disais 'preuves', je parlais simplement de me dire [que vous aviez voté pour Joe Biden]." 

"Ce n’était pas [une fraude électorale]. J’ai seulement reçu des messages de personnes me disant ce qu’ils voulaient faire. Vous n’avez pas besoin de mon cul pour savoir pour qui voter", a-t-elle écrit sur Twitter. L’influenceuse devrait se tirer d’affaires mais, fesses de Tana Mongeau ou pas, l’élection risque d’être serrée. Rendez-vous le 3 novembre prochain pour savoir si les actions de toutes ces célébrités auront porté leurs fruits.

À voir aussi sur arts :