© Imgflip

Une intelligence artificielle génère automatiquement des mèmes absurdes (mais drôles)

La machine vise parfois juste et génère quelques perles.

L’Internet est une bibliothèque infinie de mèmes qui nous réconfortent et nous font rire. Le site Imgflip fonctionne comme une bibliothèque géante en ligne et permet de créer et de partager les meilleurs mèmes dans différentes catégories (gaming, sport, fun, politique…). Mais ce qui fait sa particularité, c’est qu’il y a une fonctionnalité qui donne le pouvoir à une intelligence artificielle d’en générer automatiquement.

Comment cela fonctionne ? Vous choisissez votre photo préférée (extraite de banques d’images ou uploadée par les utilisateur·rice·s), puis la machine s’occupe des textes en se basant sur des phrases postées par les internautes sur les réseaux sociaux.

Publicité

"Ces textes sont générés par un réseau neuronal artificiel. Aucun des textes n’est codé en dur, excepté la longueur maximale du texte, pour que cela rentre. Le modèle utilise notamment la prédiction en ce qui concernant les protagonistes figurant sur l’image, pour que le texte généré coïncide", peut-on lire sur la page de l’outil "Ai Memes".

"Quand tu entends qu’il y a un Google Doc". (© Imgflip)

L’IA génère souvent des mèmes WTF et absurdes, mais à force de rafraîchir la page – et cela peut vous occuper un bon quart d’heure –, vous pouvez tomber sur des perles qui ont du sens. À noter qu’il vous faudra être anglophone pour comprendre ces créations, une version française n’existant pas.

Publicité

L’humour est majoritairement estudiantin, beaucoup de phrases portent sur la vie lycéenne ; peut-être que cet humour occupe une part insoupçonnée et importante de l’Internet. Le site précise également qu’il n’y a pas de filtre pour les contenus injurieux, et propose de les signaler pour éviter que la plateforme ne devienne vulgaire. Parmi les modèles par défaut, on retrouve les fameux "Boomer", "Woman Yelling at Cat", "Great Gatsby", "Disaster Girl" ou encore le "Distracted Boyfriend". Voici un florilège de quelques mèmes automatiquement générés qui nous ont fait sourire.

"Je veux devenir une bonne personne / Je suis une bonne personne / Je vais te tuer". (© Imgflip)

"Si tu pouvais arrêter de me détester, ce serait bien". (© Imgflip)

Publicité

"Quand t’as une meuf / Et qu’il n’y a pas de cours pour être un homme". (© Imgflip)

"Le coronavirus est désormais quelque chose de grave / Le Superbowl est annulé". (© Imgflip)

"Moi qui dis à mon ami d’être une bonne personne / Moi qui ne sais absolument pas de quoi je parle". (© Imgflip)

Publicité

"Regarder encore le Superbowl". (© Imgflip)

"Quand quelqu’un dit qu’il est mort / Mais que tu sais qu’ils ne le sont pas". (© Imgflip)

"Vrai patron / Moi qui veux juste jouer à Fortnite".(© Imgflip)

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 13/05/2020