AccueilPeinture

Avec leurs nudes, deux peintres questionnent le tabou de la nudité féminine en Russie

Publié le

par Pauline Allione

© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos

Chaque jour pendant deux semaines, Olya Avstreyh et Jenya Milyukos se sont peintes nues en visio.

Quand le premier confinement est instauré à Moscou, Olya Avstreyh et Jenya Milyukos gardent contact grâce aux appels en visio. Jusque-là, à peu près comme tout le monde. Sauf que les deux peintres russes, qui se sont rencontrées sur les bancs de l’école d’art et de design de Moscou, profitent de leurs appels pour se servir mutuellement de modèles vivantes. Installée nue face à une caméra, l’une se fait peindre par l’autre lors de ces rendez-vous quotidiens, qui ont finalement donné naissance à leur projet Videochat: Send Nudes.

"Le projet était destiné à être en partie un jeu et en partie une thérapie. Nous en avions énoncé les principales règles et conditions, mais nous n’avions pas défini quel pourrait être le résultat final de cette pratique. Chaque jour, nous choisissions un endroit et une pose différents", détaillent les artistes. Toutes deux voient alors en ces rendez-vous une sorte de défi pour explorer la perception de leur corps et tester la confiance qu’elles se portent mutuellement, tout en continuant de peindre.

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

Après avoir posé nues dans leurs escaliers, sur leur lit ou leurs toilettes, Jenya et Olya ont accumulé quelques dizaines de peintures réalisées lors de tchats vidéo sur Instagram. Autant d’œuvres qui documentent leur quotidien en plein confinement et que l’on retrouve finalement dans des collages numériques, où les peintures sont superposées aux captures d’écran de leurs conversations vidéo et SMS.

Les collages sont quant à eux directement inspirés des Captcha Google, ces systèmes d’identification qui nous demandent de cliquer sur des images pour prouver que nous ne sommes pas des robots. Sauf que cette fois, les feux rouges et autres passages piétons sont remplacés par les parties intimes de leur corps.

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

Nudité, censure et tabous

À travers Videochat: Send Nudes, les deux peintres explorent l’intimité paradoxale et inédite des communications numériques, mais aussi la représentation du corps féminin au sein de la société russe, qui porte le poids de son héritage patriarcal et où, par conséquent, il est compliqué de montrer des corps de femmes nus, sous peine d’être censuré·e.

"Lorsque nous avons commencé nos séances, une affaire politique absurde prenait de l’ampleur : l’artiste Yulia Tsvetkova risquait six ans de prison pour ses dessins féministes, dont certains présentaient des corps nus qu’elle avait postés sur les réseaux sociaux […] Je pense que je n’ai jamais pleinement saisi la façon dont la nudité féminine est taboue dans notre société.

Avec mon travail, je pense avoir élevé le concept du nu, de mon corps, du corps de Jenya, tout est devenu une belle forme d’art pour moi. Alors, quand Instagram a supprimé tous les posts avec nos dessins et collages, c’était comme si quelqu’un venait de nous frapper à la tête et de nous ramener à la réalité", raconte Olya Avstreyh dans les colonnes de Dazed.

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

L’intimité par écrans interposés

En faisant tomber leurs vêtements chaque jour pour leurs sessions de peinture par écrans interposés, Jenya et Olya mènent aussi une expérience commune : elles explorent une nouvelle façon de créer et redéfinissent les contours de leur intimité.

"Le niveau de transparence que nous avons atteint a abouti à une symbiose complète de nos styles artistiques et a également formé une amitié unique entre nous, car nous n’étions pas vraiment proches, mais nous sentions plutôt que nous partagions les mêmes idées. Vous ne pouvez plus vraiment définir qui est l’autrice exacte de chaque dessin", conclut le binôme.

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

"Videochat: Send Nudes", 2020. (© Olya Avstreyh et Jenya Milyukos)

À voir aussi sur arts :