AccueilPeinture

Ce jeu Monopoly vous permet d’acheter et de vendre des œuvres d’art

Publié le

par Lisa Drian

© Hasbro

Avis aux esthètes qui préfèrent la peinture à l'investissement immobilier.

Fini les prises de tête familiales, les engueulades après le café ou l’oncle mauvais perdant qui boude dans un coin. Hasbro lance une nouvelle version de Monopoly pour des parties plus soft, moins endiablées, où les insultent ne fusent pas autour de la table.

Avec cette édition spéciale Bob Ross, l’ambiance sera plus cool. Ce peintre, professeur d’art et "dalaï-lama de la peinture à l’huile resté coincé dans les années 1970", saura détendre la partie. Pour rappel, Bob Ross était la star de "The Joy of Painting", une émission de télé américaine diffusée entre 1983 et 1994.

Comme nous l’expliquions en avril, "en trente minutes, le peintre (accompagné parfois d’un écureuil ou d’une chouette) entreprenait d’enseigner aux téléspectateur·rice·s des techniques permettant de peindre des paysages tous plus bucoliques les uns que les autres".

© Hasbro

Le but de la partie de ce nouveau Monopoly est simple : il faut acheter, vendre et échanger des œuvres d’art issues de l’émission de Bob Ross. Le jeu invite simplement à "tirer avantage de ce qu’il se passe", sans carte piège ni case prison. Le jeu propose 16 cartes nommées "heureux petits accidents", en hommage au mantra du peintre, 16 cartes "joie de peindre", 32 cabanes et 32 ponts.

Les petites maisons dans le jeu sont remplacées par des palettes de peinture, des écureuils, des arbres et des chevalets. Hasbro vante même qu’il s’agit de "l’édition la plus paisible de Monopoly que vous n’ayez jamais vue". Avis aux fervent·e·s amateur·rice·s de peinture plutôt qu’à ceux passionnés d’investissement immobilier.

© Hasbro

À voir aussi sur arts :