Montage via Page Six.

De Jim Carrey à Solange : 7 stars qui se sont mises à l’art

De nombreuses célébrités s'épanouissent dans la peinture, la photo et la sculpture.

Certains berceaux semblent avoir été bénis par la visite de plusieurs fées. C'est sans doute la raison pour laquelle certaines stars de la chanson ou du grand écran multiplient les talents et s’épanouissent dans la création visuelle.

Tandis que Snoop Dogg crée un portrait avec le matériel dont il dispose, que Reese Witherspoon s’est mise à l’aquarelle, et qu’on attend toujours des nouvelles de Britney et de sa carrière de peintre, voici un tour d’horizon des travaux artistiques de certaines des plus grandes célébrités du XXIe siècle.

Publicité

La peinture introspective de Lucy Liu

Avant même d’entamer sa prolifique carrière dans le septième art, Lucy Liu s’intéressait aux arts visuels. À l’adolescence, elle réalisait collages et photographies dans son Queens natal, à New York, ou lors d’événements politiques. Sa première série photo, précise Artsy, a d’ailleurs été réalisée lors d’une manifestation pour le droit à l’avortement à Washington.

Le temps passant, l’actrice a expérimenté les arts textiles, la sculpture et la sérigraphie, mais c’est à travers la peinture qu’elle préfère s’exprimer. C’est en tant que peintre qu’elle a eu l’honneur de voir ses œuvres exposées pour la première fois, en janvier 2019, au National Museum of Singapore. Pour l’actrice d’origine chinoise, l’art représente une soupape créative et introspective :

Publicité

"Puisque nous sommes une famille immigrée et que je suis de la première génération, j’ai toujours ressenti un déséquilibre d’appartenance. Au début, cela venait de la barrière de la langue, parce que je ne parlais pas anglais, puis c’était à cause de ce à quoi je ressemblais. Je pense que l’art permet d’évaluer sa propre psychologie par rapport à l’enfant qu’on était et de mettre la lumière sur des choses qu’on n’avait jamais comprises."

La folie céramique de Seth Rogen

Publicité

Cela fait plusieurs années que Seth Rogen a développé une passion pour les objets en céramique. D’abord occupé par diverses formes de cendriers (l’acteur canadien est connu pour sa consommation de weed), il s’était mis à la poterie ("une activité thérapeutique", selon lui) avant le confinement. Mais la quarantaine semble avoir accéléré les choses.

Invité à participer en visioconférence à l’émission de Jimmy Kimmel, il y a admis avoir grandement augmenté sa consommation de cannabis ("pot" en anglais) en même temps qu’il a amplifié son activité céramique ("pottery" dans la langue de Shakespeare – une belle coïncidence lexicale).

L’acteur et sa femme sont les heureux propriétaires de trois tours de poterie, d’un four spécial et se font régulièrement livrer de l’argile. En plus d’une myriade de cendriers et de vases, Seth Rogen s’est mis à la conception de divers distributeurs de savon : de quoi mêler l’utile à l’agréable.

Publicité

Les vibrants portraits de Jemima Kirke

© Jemima Kirke

L’actrice Jemima Kirke, notamment connue pour son rôle de Jessa Johansson dans la série Girls, est diplômée de la prestigieuse Rhode Island School of Design depuis 2008. Son travail artistique est "sa priorité numéro 1" avant même la comédie.

Jemima Kirke peint quasi exclusivement des gens qu’elle connaît ainsi que des enfants, et souvent des nus. Dans son studio new-yorkais, elle peint d’hypnotisants visages – féminins, pour la plupart –, aux airs tristes ou sérieux, qui invitent à la contemplation et à l’introspection.

© Jemima Kirke

La bromance arty de Brad Pitt et Leonardo DiCaprio

"Brad Pitt et Leonardo DiCaprio se retrouvent le soir et sculptent." On pourrait croire à un fantasme tout droit sorti de l’esprit d’un·e fan de céramique amoureux·se des deux acteurs considérés comme les plus sexy de ces trente dernières années, mais c’est pourtant la réalité.

Les deux amis se seraient entendus comme larrons en foire sur le plateau du film de Quentin Tarantino, Once Upon a Time… in Hollywood. C’est donc tout naturellement qu’après de longues journées de tournage ils traînaient ensemble le soir, le plus souvent dans le "studio de sculpture de Brad" :

"Parfois, ils traînent avec les potes artistes de Brad, d’autres fois ils ne sont que tous les deux, rapportait un proche à l’époque. Leo apporte des sandwiches venant de leur endroit préféré, Fat Sal’s, puis ils passent le reste de la nuit à faire de l’art jusqu’au petit matin."

Brad Pitt et Leonardo DiCaprio dans "Once Upon a Time… in Hollywood". (© Colombia Pictures)

Si on ne sait malheureusement pas à quoi peuvent bien ressembler leurs créations, Brad Pitt n’a jamais eu peur de se confier sur ses velléités artistiques. Dans un long entretien accordé à GQ en mai 2017 après son divorce avec Angelina Jolie, l’acteur s’était confié en détail sur cette période tumultueuse de sa vie et sa façon de la gérer, grâce à l’art :

"Je fais de tout. Je travaille l’argile, le plâtre, l’acier, le bois. J’essaie de me faire à de nouveaux matériaux. Vous savez, je me surprends moi-même. C’est une occupation très solitaire. C’est beaucoup de travail manuel – c’est ce qu’il me faut en ce moment. Il faut traîner l’argile, la couper, la bouger, tout nettoyer. Mais je me surprends. Hier encore, je n’étais pas posé. J’avais beaucoup de pensées chaotiques – et ce que je faisais était loin d’être contrôlé, équilibré ou parfait. C’était chaotique. […]"

Les instantanés poétiques de Solange Knowles

© Solange

Depuis que Solange Knowles occupe davantage le devant de la scène, le monde ne cesse de s’émerveiller de ses talents, de ses morceaux R'n'B alternatifs touchants à ses clips à l’esthétique toujours hyper-léchée. La sensibilité artistique de la cadette de Beyoncé ne s’arrête pas là puisqu’elle s’exerce également avec beaucoup de talent à la photographie.

Depuis le début des années 2010, la chanteuse originaire de Houston alimente son blog personnel, My Damn Blog, de ses images poétiques qui jouent avec les couleurs, la surexposition et le flou de ses compositions. Abstraites ou prises sur le vif, elles permettent une plongée dans son quotidien.

© Solange

Les œuvres politiques (et fruitées) de Jim Carrey

Capture d’écran du documentaire "I Needed Color".

Pour panser un cœur brisé, Jim Carrey s’est sérieusement mis à la peinture et à la sculpture il y a environ six ans. Ce qui était au départ une simple activité récréative s’est rapidement transformé en obsession. Au bout d’un moment, sa maison s’est d’ailleurs retrouvée envahie de ses œuvres, tel qu’il le raconte dans un mini-documentaire sorti en 2017, I Needed Color : "[Mes œuvres] étaient partout, elles faisaient partie des meubles."

Inspiré par l’amour et la fin du sentiment amoureux, Jim Carrey décharge ses émotions et les affres de sa psyché dans ses peintures, ses dessins et ses sculptures.

"Je ne sais pas ce que la peinture m’apprend, mais je sais qu’elle me libère, elle me libère du futur, du passé, des regrets, des inquiétudes. […] J’aime me sentir vivant et l’art est une preuve de cela. On peut voir ce que j’aime dans les couleurs que j’utilise, on peut voir ma vie intérieure par la noirceur de certaines d’entre elles, on peut voir ce que je désire par l’éclat présent dans d’autres."

Son passe-temps s’est professionnalisé depuis qu’il est représenté par la galerie californienne Maccarone. Bien qu’ayant longtemps mis en scène des personnalités politiques dans ses œuvres (Donald Trump, Vladimir Poutine ou Benito Mussolini), Jim Carrey a annoncé que l’angle militant de son travail touchait à sa fin puisqu’il s’était désormais pris de passion pour les mangues. "Elles représentent l’abondance et la douceur, des cadeaux de l’univers", a-t-il confié. Cette résolution a vite été oubliée puisque l’acteur n’a pas pu s’empêcher de réagir, crayons en main, à la condamnation de Harvey Weinstein.

© Jim Carrey

La féconde carrière parallèle de Cole Sprouse

Nous vous avions déjà parlé de la carrière parallèle de photographe de Cole Sprouse. Quand il ne tourne pas dans la série Riverdale, l’acteur américain dégaine son appareil photo pour des séances photo professionnelles ou impromptues, avec ses collègues et ami·e·s lors de ses nombreux voyages. Celui qui "s’illustre autant dans le paysage que dans le portrait" joue savamment "avec les ombres, la couleur, le noir et blanc, la nature" pour notre plus grand plaisir.

Connu pour ses saillies humoristiques sur les réseaux, il a également lancé "Camera Duels", un compte Instagram de personnes en train de le prendre en photo : "Un genre d’inception du paparazzi." En légende de chacune de ses photos, il décrit avec force second degré la façon dont ces apprenti·e·s voleur·se·s d’images ont tenté de subrepticement lui tirer le portrait.

Par Lise Lanot, publié le 11/05/2020