AccueilPeinture

Des artistes veulent créer une nouvelle Marianne à partir du visage des Françaises

Publié le

par Pauline Allione

© Obvious

Cette version 2.0 de ce symbole de la République sera créée à partir d’une intelligence artificielle avec vos photos soumises !

Coiffée du même bonnet phrygien depuis la fin du XVIIIe, la Marianne n’a pas pris une ride au fil des siècles. Aujourd’hui, on continue de l’apercevoir dans les mairies, les pages des livres d’histoire, les musées ou encore sur les timbres.

Motivé par l’idée de rafraîchir ce symbole de la République, un collectif d’artistes s’apprête à créer une Marianne 2.0, directement inspirée des Françaises. Le projet : redessiner ses traits pour lui donner un nouveau visage, à l’image de la France d’aujourd’hui.

Redessiner les traits de la Marianne

Spécialisé dans la création artistique à partir d’intelligences artificielles et d’algorithmes, Obvious, un collectif composé de trois artistes et chercheur·se·s, travaille actuellement à son dernier projet : Nous sommes Marianne.

"Après avoir utilisé des algorithmes pour réinterpréter des mouvements d’art, nous avons réalisé leur potentiel pour compiler et créer un symbole. Nous avons ensuite décidé d’entamer une démarche participative, dans laquelle les femmes françaises peuvent participer à la création d’un symbole ensemble", expliquent les artistes. Leur choix s’est naturellement porté sur la Marianne, dont les valeurs, toujours actuelles, étaient en décalage avec sa représentation, qui manquait de modernité et d’inclusivité.

© Obvious

Une œuvre intelligente et participative

La conception du nouveau visage de ce symbole républicain se fera en trois étapes, à commencer par la collecte de portraits de Françaises. Les algorithmes fonctionnant mieux à partir d’un grand nombre d’images, le collectif espère recevoir plusieurs milliers de portraits.

Pour faire partie des visages qui serviront de base à cette Marianne 2.0, les personnes majeures et s’identifiant comme femmes peuvent importer leur portrait (à partir du buste) sur un site prévu à cet effet. À partir de toutes ces images, les algorithmes utilisés par Obvious s’entraîneront pour créer un nouveau portrait, directement créé en fonction des traits des participantes.

"L’intelligence artificielle offre un outil nouveau pour la création, un outil qui est beaucoup moins influencé par notre propre perception de ce que la Marianne devrait être", détaille le collectif. Le projet s’achèvera finalement sur un vote afin d’élire le nouveau visage de la Marianne.

Pour la suite, Obvious prévoit de candidater afin de voir sa nouvelle Marianne imprimée sur les prochaines éditions de timbres, mais également d’offrir un exemplaire de l’œuvre au Président de la République. Et qui sait, peut-être qu’un jour, les manuels d’histoire intégreront eux aussi cette version actualisée.

À voir aussi sur arts :