AccueilPeinture

Des parcours fléchés seront mis en place pour visiter le Louvre

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

© Uriel Soberanes/Unsplash

Le Louvre prépare sa réouverture du 6 juillet prochain.

Les parcours au Louvre, musée le plus visité au monde, "seront fléchés, sans retour possible en arrière pour éviter les croisements des flux" de visiteur·se·s, a indiqué vendredi le Louvre qui ouvrira le 6 juillet, avec tout un dispositif sanitaire nouveau et strict. Après trois mois et demi de fermeture, les visiteur·se·s pourront admirer plus de 32 000 œuvres réparties sur 45 000 mètres carrés, en respectant des dispositions très précises détaillées dans un communiqué.

Dans la galerie d’Apollon récemment restaurée, tout comme dans la salle de La Joconde, tableau iconique du musée, un sens entrée/sortie sera imposé. Dans l’ensemble des salles, les parcours fléchés pourront devenir obligatoires en cas d’affluence. Cette dernière devrait rester raisonnable, en raison de l’absence prévisible des touristes américain·e·s et chinois·es, qui sont les visiteur·se·s étranger·ère·s fréquentant le plus ce musée.

Les réservations en ligne impératives

Les vestiaires resteront fermés, les casques de moto, les valises et bagages ne seront plus admis. Le prêt de poussette ou de fauteuil roulant, nettoyés après chaque utilisation, restera possible. L’entrée se fera, après lavage des mains au gel hydroalcoolique, via la Pyramide avec plusieurs files d’attente selon les créneaux de réservations.

Les réservations sont possibles en ligne depuis hier. Les porteur·se·s de cartes (Amis du Louvre, cartes Louvre Pro, ministère de la Culture, etc.) et les groupes pourront entrer quant à eux par le passage Richelieu.

Outre le port du masque (à partir de 11 ans), la réservation d’un créneau horaire est obligatoire. En cas de faible affluence, il sera possible d’acheter un billet sur place le jour même. Mais seule la réservation à l’avance garantira l’entrée.

Les collections inaccessibles

Certaines collections ne seront pas accessibles : ce sera le cas pour la sculpture française du Moyen-Âge et de la Renaissance, pour les objets d’art de la Renaissance, des XVIIIe et XIXe siècles, pour les arts d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Le niveau inférieur où sont exposés les arts de l’Islam ainsi que le deuxième étage conservant les peintures françaises et d’Europe du Nord, seront aussi inaccessibles.

Soucieux de la situation critique des guides-conférencier·ère·s indépendant·e·s, le musée a choisi d’accepter des groupes de 25 personnes au maximum. Le Louvre, qui a multiplié son offre sur Internet et les réseaux sociaux pendant le confinement, avait été plébiscité avec 10,5 millions de visites virtuelles en 71 jours, dont une part considérable venant des États-Unis.

Konbini avec AFP.

À voir aussi sur arts :