AccueilPeinture

Donald Trump dans un cimetière : Jim Carrey a publié un nouveau dessin funèbre et engagé

Publié le

par Lise Lanot

© Warner Bros.

Engagé, Jim Carrey n'hésite pas à faire connaître son rejet de la politique de Donald Trump en dessin.

Jim Carrey est de retour avec de nouveaux dessins de Donald Trump, son modèle favori. Le 26 juin, l’acteur et artiste publiait sur Twitter un dessin du président vu de dos, reconnaissable grâce à sa coupe de cheveux, son sempiternel costume bleu et sa silhouette, faisant un discours face aux nombreuses pierres tombales d’un cimetière. L’index levé, il assène cette phrase : "… et donc j’ai dit : 'Ralentissez les tests !'"

Légendée "Trump 2020, la tournée de la mise en danger irresponsable", l’œuvre est une critique des déclarations du chef d’État lors de son rassemblement du samedi 20 juin dernier, à Tulsa, dans l’Oklahoma. Face à une maigre foule, il avait affirmé, en parlant des tests du Covid-19 : "Voilà le problème – quand on fait autant de tests, on trouve forcément plus de personnes et donc, plus de cas. Donc j’ai dit à mon équipe : 'Ralentissez les tests s’il vous plaît'."

"Trump 2020, la tournée de la mise en danger irresponsable : '… Et donc j’ai dit : "Ralentissez les tests !''"

L’équipe de presse de Donald Trump avait tenté de rattraper le coup après le rally en affirmant que le président n’avait pas "directement" ordonné de ralentir les tests du Covid-19 mais qu’il "essayait de montrer ce que les médias font souvent, c’est-à-dire mettre de côté le fait que les États-Unis ont plus de cas [de Covid-19] parce qu’on a plus de tests".

Malgré cet effort pour sauver les meubles, la déclaration du président a été mal reçue au vu des conséquences désastreuses du Covid-19 sur les populations les plus pauvres du pays, notamment chez les Afro-Américain·e·s. Le Huffington Post américain précise qu’il avait "ignoré les conseils des experts sanitaires" lors de son rassemblement de campagne. Le site ajoute que "de nombreux États ont connu une recrudescence des cas de Covid-19 cette semaine et certains, tels que le Texas et la Floride, ont ralenti leur programme d’assouplissement des conditions de confinement".

Face à ces nouvelles et comme à son habitude, Jim Carrey n’y est pas allé par quatre chemins pour affirmer son rejet des politiques trumpiennes. Son dessin imagine les conséquences de ce genre de décisions : une hécatombe qui ne fera jamais flancher ce chef d’État si sûr de lui. La veille, le 25 juin, l’acteur publiait un autre dessin, fulminant les saillies racistes et vulgaires de Donald Trump.

"Même si Trump apprend à porter un verre jusqu’à sa bouche et à boire, il ne pourra jamais nettoyer toute une vie de renvois purulents et vulgaires."

À voir aussi sur arts :