AccueilPeinture

La collection d’art des frères Morozov doit repartir en Russie

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

L’exposition de la Fondation Louis Vuitton touche bientôt à sa fin et a attiré un million de personnes.

La collection d’art des frères Morozov doit repartir en Russie

© Valentin Sérov/Collection Ivan Morozov, 1910/Galerie nationale Trétiakov, Moscou

À six semaines de sa clôture, l’exposition inédite consacrée à la collection des frères russes Morozov à Paris a accueilli un million de visiteur·se·s, a-t-on appris auprès de la Fondation Louis Vuitton qui l’accueille et s’est dite "inquiète" face à la guerre Russie-Ukraine.

Environ 200 œuvres de Van Gogh, Gauguin, Renoir, Cézanne, Matisse, Bonnard, Monet ou encore Manet sont exposées depuis le 22 septembre 2021 aux côtés de peintres russes comme Golovine, Gontcharova, Korovine, Machkov, Maletitch, Melnikov, Répine, Serov…

Ces chefs-d’œuvre, collectionnés par les deux frères Mikhaïl et Ivan Morozov, industriels passionnés d’art moderne du tournant des XIXe et XXe siècles, doivent repartir en Russie "au mois d’avril", selon la fondation, dans l’impossibilité de fournir plus de précisions à ce stade.

"Nous sommes inquiets de manière générale face à ce conflit en Europe, une situation totalement inédite dont on ne connaît pas l’évolution", a déclaré la fondation, interrogée par l’AFP. "Nous répondrons aux exigences de la situation", a ajouté la même source.

Interrogée sur la saisie possible des œuvres dans le cadre de sanctions occidentales, elle fait valoir que, "comme pour tout prêt majeur d’œuvres d’art, la collection est protégée par un arrêté d’insaisissabilité". "Nous entretenons des liens privilégiés avec les musées russes ; nous n’avons reçu aucun appel d’eux, ni de l’ambassade [de Russie en France]", a souligné la fondation.

L’exposition, prolongée jusqu’au 3 avril 2022 alors qu’elle devait prendre fin le 22 février, a déjà accueilli "un million" de personnes et pourrait bien dépasser en matière de fréquentation celle d’un autre grand collectionneur russe, Sergueï Chtchoukine, qui avait attiré 1,29 million de visiteur·se·s en 2016-2017 à la Fondation Louis Vuitton, un record.

"Cela promet un résultat très probablement équivalent", malgré la crise sanitaire et les restrictions imposées à tous les lieux accueillant du public (jauges, contrôles, moins de tourisme…), a précisé le lieu d’art. Pour les derniers jours de l’exposition, l’accès sera gratuit de 19 heures à minuit les trois derniers samedis de mars (12, 19 et 26). En outre, les horaires seront élargis tous les jours de 8 heures à minuit, avec gratuité de 19 heures à minuit, du lundi 28 au jeudi 31 mars. Des nocturnes spéciales seront organisées le vendredi 1er et le samedi 2 avril.

Konbini arts avec AFP

À voir aussi sur arts :