AccueilPeinture

La Joconde se fond dans des paysages apocalyptiques grâce à une intelligence artificielle

Publié le

par Emma Couffin

Neuf tableaux de paysages futuristes et dystopiques recomposent la Mona Lisa de Vinci.

La Joconde se fond dans des paysages apocalyptiques grâce à une intelligence artificielle

© Léonard de Vinci/Musée du Louvre

Fasciné par le monde de la science-fiction, l’artiste TDRAW crée des œuvres d’un genre nouveau en ayant recours à l’intelligence artificielle. Sur son compte Instagram, il partage ses plus belles créations, des paysages fantastiques allant de déserts arides à des cités désaffectées. Desolate Civilization: Collected Fragments est une de ses dernières œuvres.

En neuf morceaux, elle représente un paysage urbain futuriste et apocalyptique. Figés sur d’immenses falaises, des gratte-ciel surgissent de nuages chargés, donnant à l’œuvre des airs de Blade Runner. À première vue, chaque tableau représente une partie de cette ville énigmatique mais, une fois assemblés, les neuf paysages révèlent la silhouette de La Joconde.

À travers cette œuvre unique en son genre, TDRAW réinvente le tableau de Léonard de Vinci : "L’idée était d’avoir neuf pièces distinctes accrochées au mur qui pouvaient être affichées individuellement comme leurs propres pièces ou arrangées ensemble pour révéler l’image cachée – un hommage à la Mona Lisa."

Ce portrait a été créé par l’intelligence artificielle NightCafe Creator. À partir d’une description textuelle, le logiciel crée un tableau de toutes pièces. Ainsi, quand on s’en approche, il est impossible de distinguer clairement les éléments qui composent le paysage : vaisseaux spatiaux ou voitures volantes ? Libre à vous d’imaginer ce que vous souhaitez.

Desolate Civilization: Collected Fragments et ses produits dérivés sont disponibles à la vente sur RedBubble.

À voir aussi sur arts :