AccueilPeinture

Le sexisme expliqué à travers des mèmes de peintures classiques

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

L'autrice Nicole Tersigni signe "Men to Avoid in Art and Life", un ouvrage qui aborde avec humour la misogynie à travers l'art.

En mai 2019, sur Twitter, une certaine Nicole Tersigni se met à partager quotidiennement des peintures classiques agrémentées de commentaires grinçants. Ces commentaires s’accordent aux scènes représentées et déclinent avec humour le concept de mansplaining : à savoir lorsqu’un homme explique à une femme quelque chose qu’elle sait déjà, ou dont elle est experte, de manière paternaliste et condescendante. L’idée lui est venue après être tombée sur le tweet d’un homme tentant d’expliquer à une femme sa propre blague…

Quelques exemples pour vous faire une idée : un homme qui explique à une cavalière comment savoir monter un cheval ou un homme qui explique l’anatomie féminine à une femme. Cela paraît absurde et pourtant, c’est assez commun. Au moment où elle tweetait en toute innocence, Tersigni ne pouvait se douter qu’un an plus tard, sa série de mèmes inspirerait une maison d’édition qui voudra en faire un ouvrage.

L’origine du projet

Tout a commencé par ce tweet représentant une peinture à l’huile de Jobst Harrich qu’elle a trouvée en tapant sur Google "femme entourée d’hommes""parce que c’est ce qu’on ressent quand on est sur Internet", confie-t-elle au New York Times :

"Peut-être que si je sors mon sein, ils arrêteront de m’expliquer ma propre blague."

Quelque 27 000 retweets, 66 000 likes et un tweet d’Alyssa Milano plus tard : c’est ainsi que Men to Avoid in Art and Life ("Les hommes à éviter dans l’art et dans la vie") est né, aux éditions Chronicles Books. En utilisant l’humour comme une arme, ce livre réunit diverses expériences de sexisme et de misogynie que subissent quotidiennement les femmes à travers une histoire commune. À ce titre, l’histoire de l’art peut très bien en témoigner.

Les cinq typologies d’hommes sexistes et misogynes

L’autrice américaine a pris soin de composer son ouvrage résolument féministe en plusieurs chapitres qui rendent compte de certaines typologies d’hommes :

  • Le mansplainer qui explique des choses aux femmes plus expertes que lui sur le sujet ;
  • Le concern troll qui feint une bienveillance envers les femmes seulement pour les rabaisser ;
  • Le comedian qui ne fait que raconter des blagues problématiques et qui pensent que si les femmes ne rigolent pas, c’est parce qu’elles n’ont pas compris ;
  • Le sexpert, un cisgenre hétérosexuel qui pense tout savoir sur la sexualité et de l’anatomie féminines ;
  • Et le patronizer, proche du concern troll, qui retourne les émotions des femmes contre elles pour les faire passer pour faibles ou folles, ou au mieux, les minimiser.
Tersigni signe ici un ouvrage qui vous fera rire et grincer des dents.
 

<em>"Attention avec ces débats sur l’égalité, tu ne veux pas grandir et devenir féministe"</em> et <em>"Je vois que vous êtes occupée mais je dois juste vous dire que vous seriez bien plus jolie si vous souriez"</em>. (© Chronicle Books)

<em>"Tu as peut-être fait un mémoire sur le sujet mais d’après cette page Wikipedia que j’ai parcourue…"</em> et <em>"Laisse-le te montrer comment ça marche, ma chère. Les échelles peuvent être difficiles".</em> (© Chronicle Books)

<em>"Je sais que vous utilisez cet instrument de manière professionnelle et moi non mais laissez-moi vous aiguiller…"</em> et <em>"Je vois que vous prenez de l’eau ici tous les jours, laissez-moi vous expliquer les choses que vous faites mal. Numéro un…"</em>. (© Chronicle Books)

<em>"– Maintenant que vous montez à cheval, vous devez vous assurer de bien tenir les rênes. – Ce sont mes chevaux"</em> et <em>"– Vous voyez ? Cela dit ici qu’utiliser ce type de pinceaux n’est, je cite, 'pas idéal'. – Mais…"</em>. (© Chronicle Books)

<em>"Écoutez, je voulais vous donner cette promotion. Mais je ne voulais pas que cette responsabilité en plus soit trop stressante pour vous"</em> et <em>"Quand je vous dis que vous devriez perdre quelques kilogrammes, c’est simplement pour votre santé".</em> (© Chronicle Books)

<em>"Scientifiquement parlant, les femmes n’apprécient pas le sexe. Ou alors je suppose que c’est parce que je suis mauvais ? Ahah. Vous imaginez ?"</em> et<em> "On en a déjà parlé des millions de fois : vous ne pouvez pas tomber enceinte si vous êtes au-dessus. Cela s’appelle la gravité".</em> (© Chronicle Books)

<em>"Il a dit qu’il voulait que vous touchiez son sac – c’est hilarant. Ne soyez pas si coincée"</em> et <em>"Je crois que vous ne comprenez pas ma blague. C’est drôle parce que le pigeon est mort. Il ne peut pas – vous savez quoi ? Je vais juste vous la redire. Mais écoutez vraiment cette fois-ci".</em> (© Chronicle Books)

La couverture du livre "<em>Men to Avoid in Art and Life"</em>, de Nicole Tersigni, aux éditions Chronicle Books.

Men to Avoid in Art and Life de Nicole Tersigni est disponible aux éditions Chronicle Books.

À voir aussi sur arts :