AccueilPeinture

Le tarot et son influence sur la peinture italienne au cœur d’une exposition

Publié le

par Nina Iseni

Certains jouent simplement avec, d’autres y lisent l’avenir, mais les cartes de tarot sont de véritables œuvres d’art.

Le tarot et son influence sur la peinture italienne au cœur d’une exposition

© Stefania Pelfini, La Waziya Photography/Moment via Getty Images

Un petit saut dans le temps au beau milieu du XVe siècle, ça vous dit ? Ça tombe bien, puisque c’est exactement ce que propose le Musée français de la carte à jouer en mettant à l’honneur un jeu populaire : le tarot. Au travers de l’exposition "Tarots enluminés, chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne", le public est invité à découvrir le merveilleux monde du tarot.

D’abord, un petit point d’histoire. Véritables œuvres d’art à part entière, ces cartes étaient également considérées à l’époque comme des "objets de luxe" créés pour les cours de Milan, Ferrare ou encore Florence. Alors que bon nombre de cartes de tarot étaient généralement imprimées, les cartes présentées dans cette exposition – dont la pièce maîtresse, la carte du Chariot aux "fonds d’or estampés" et aux couleurs riches – résultent d’un travail aussi rare que minutieux.

Comme l’indique le site du musée, cette collection est inédite puisque les différents objets viennent "d’institutions prestigieuses telles que le Louvre, la Bibliothèque nationale de France, la Morgan Library & Museum à New York ou encore les musées de Sicile". Au total, ce sont donc plus de 70 œuvres exposées.

L’intention du musée est d’apporter un regard nouveau sur ce jeu suranné mais toujours apprécié, car, au-delà d’être des cartes, "les tarots enluminés apportent des lumières indispensables à la connaissance de la peinture italienne du XVe siècle". Et qui sait, peut-être que lors de votre parcours de l’exposition, quelqu’un·e pourra vous lire votre avenir.

L’exposition "Tarots enluminés, chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne" est à voir au Musée français de la carte à jouer (à Issy-les-Moulineaux) jusqu’au 13 mars 2022. Des conférences et des lectures sont également organisées.

À voir aussi sur arts :