AccueilPeinture

Les œuvres de la collection des frères Morozov sont enfin de retour en Russie

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

L’offensive russe en Ukraine et la vague de sanctions s’abattant sur la Russie avaient nourri la crainte que le retour des œuvres aux musées russes puisse être perturbé.

Les œuvres de la collection des frères Morozov sont enfin de retour en Russie

© Paul Cézanne/Collection Ivan Morozov/Musée d’État des beaux-arts Pouchkine, Moscou

Les œuvres de la collection Morozov sont de retour en Russie après une exposition exceptionnelle à Paris, ont annoncé les autorités russes, ces créations étant épargnées par les sanctions liées à l’Ukraine. Quelque 200 tableaux de cette collection ont été exposés six mois durant à la Fondation Louis Vuitton, attirant en dépit de la pandémie 1,25 million de visiteur·se·s.

Mais l’offensive russe en Ukraine et la vague de sanctions s’abattant sur la Russie avaient nourri la crainte que le retour des œuvres aux musées russes puisse être perturbé, notamment du fait des restrictions imposées dans le secteur de la logistique et des transports. Finalement, 65 œuvres de l’Ermitage (Saint-Pétersbourg), ainsi que 67 du musée Pouchkine (Moscou), 33 de la galerie Tretiakov (Moscou) et deux du Musée russe (Saint-Pétersbourg) ont retrouvé le sol russe.

"Le transport vers la Fédération de Russie de tous les tableaux, travaux graphiques et sculptures a duré près de vingt jours, les derniers véhicules ont passé la frontière russe le 2 mai", a écrit sur son compte Telegram la ministre de la Culture, Olga Lioubimova. Elle n’a pas précisé quel parcours les œuvres ont dû emprunter en l’absence de vols entre l’Union européenne et la Russie, compte tenu de restrictions routières.

L’ensemble de la collection Morozov doit être exposé dès cet été à Moscou au musée Pouchkine, a-t-elle annoncé en outre. Deux œuvres liées à des oligarques russes restent, dans l’immédiat, en France du fait des sanctions, tout comme une troisième "par mesure de sécurité" car elle appartient à un musée ukrainien.

La collection comprend des œuvres de Van Gogh, Gauguin, Renoir, Cézanne, Matisse et de peintres russes comme Golovine, Malevitch, Melnikov, Répine, Serov… Ces chefs-d’œuvre ont été réunis par deux frères, les Morozov, des industriels passionnés d’art moderne du tournant des XIXe et XXe siècles. C’est la première fois que leur collection sortait de Russie, dans cette ampleur, pour être exposée à l’étranger.

Konbini arts avec AFP.

À voir aussi sur arts :