AccueilPeinture

Les peintures de Bob Dylan font l’objet d’une grande rétrospective

Publié le

par Lise Lanot

© Bob Dylan Studio ; © Luciano Viti/Getty Images

Une expo d’envergure qui présente près de "200 peintures, dessins et sculptures" du chanteur.

En Floride, le Frost Art Museum se targue de présenter l’exposition "la plus large et approfondie" dédiée à l’œuvre plastique de Bob Dylan jamais présentée sur le sol états-unien. En tout, ce sont près de 200 œuvres qui sont réunies, rassemblant peintures, dessins et sculptures de fer, rapporte le musée.

Pensée, comme son nom l’indique, sous forme de rétrospective, l’exposition a à cœur de présenter un pan moins connu de la carrière du musicien et de retracer l’évolution, sur 60 ans, de sa pratique des arts visuels. Introduite à Shanghai, "Retrospectrum" présentera des œuvres inédites, à l’instar de la série de peintures Deep Focus.

Bob Dylan, Nuit pluvieuse à Grand Forks, 2021. (© Bob Dylan Studio)

Les quarante toiles de la série représentent des scènes de film sélectionnées par le musicien et transformées par ses soins, en peinture – la preuve de la diversité de ses intérêts et de ses pratiques artistiques. Pour le conservateur de l’exposition, Shai Baitel, interrogé par Artnews, c’est l'"incroyable variété" de l’œuvre de Bob Dylan qui devrait impressionner le public : "Comme dans sa musique, Bob Dylan semble toujours expérimenter différentes approches concernant ses arts visuels. Chaque série diffère grandement de la suivante et ce, de façon remarquable."

Une histoire états-unienne

Difficile de parler de Bob Dylan sans rappeler qu’il fut récipiendaire, en 2016, du Prix Nobel de littérature "pour avoir créé de nouvelles expressions poétiques dans la grande tradition de la chanson américaine". Bien que variés, ses travaux s’inscrivent dans cette même lignée.

Bob Dylan, La nuit à St. Louis, 2020. (© Bob Dylan Studio)

Ses toiles ont le point commun d’offrir des scènes à interpréter comme bon nous semble, des histoires figées à développer, prenant les paysages états-uniens comme point d’ancrage. Difficile ainsi de ne pas faire le parallèle, dans ses traits et choix de perspectives, avec le travail d’Edward Hopper.

Sa série Beaten Path reflète cet attachement à la tradition nord-américaine, aux grandes routes synonymes d’évasion. Bob Dylan y présente un "voyage visuel à travers les États-Unis". "Je montre [les paysages] comme on les voit lorsqu’on sillonne le pays et qu’on les voit pour ce qu’ils valent vraiment", précise l’artiste.

Bob Dylan, Motel abandonné, Eureka, 2015-2016. (© Bob Dylan Studio)

L’exposition "Bob Dylan: Retrospectrum" est présentée au Frost Art Museum de Floride jusqu’au 17 avril 2022.

À voir aussi sur arts :