AccueilPeinture

Les plus célèbres mèmes transformés en estampes japonaises par un passionné

Publié le

par Lise Lanot

© UkiyoMemes

Un travail d'orfèvre qui fait dialoguer les cultures classiques et populaires.

Tout a commencé par un cadeau de Noël. Pour faire plaisir à sa femme, fan du mème "Woman Yelling at Cat", un artiste a recréé l’image dans la tradition de l’ukiyo-e, ce mouvement artistique japonais du XVIIe siècle. Depuis, il recense nombre des mèmes les plus célèbres de la culture populaire, à l’instar de "This is fine", du "Longcat" et autres "Doge", et les transforme en des estampes minutieusement réalisées.

Chaque création nécessite beaucoup d’efforts et plusieurs semaines de travail pour "trouver le concept, faire les recherches nécessaires, concevoir les croquis et réaliser l’œuvre", confie l’artiste à Bored Panda. Chaque dessin voit le jour grâce à un mélange d’encre, de peinture, d’objets trouvés ("du papier ancien et des tissus") et de techniques numériques.

© Ukiyo Memes

Fasciné par la collection d’ukiyo-e de sa grand-mère depuis son enfance, l’artiste partage sa passion sur ses réseaux sociaux sous le nom d’Ukiyo Memes. Il a troqué la traduction littérale du terme ukiyo-e (qui signifie "image du monde flottant") pour l’expression plus moderne et impertinente de "memes of the floating world" ("mèmes du monde flottant").

L’artiste se dit également fan des travaux de Takashi Murakami et Yoshitomo Nara. Tout comme ses idoles, il fait dialoguer les cultures populaires et classiques pour "créer quelque chose de novateur", et ce avec humour et talent.

© Ukiyo Memes

© Ukiyo Memes

© Ukiyo Memes

© Ukiyo Memes

© Ukiyo Memes

© Ukiyo Memes

© Ukiyo Memes

© Ukiyo Memes

Les créations de Ukiyo Memes sont disponibles sur son site, ainsi que sur ses comptes InstagramFacebook et Twitter.

À lire également –> L’histoire derrière le fameux mème "Woman Yelling at Cat"

À voir aussi sur arts :