AccueilPeinture

L'étudiant qui a vandalisé un Picasso pour une "performance" a été condamné à la prison

Publié le

par Lisa Drian

© Pablo Picasso/Tate Modern

Le tableau "Buste de femme" nécessitera 18 mois de restauration, coûtant plus de 450 000 dollars.

La "performance" a eu lieu l’année dernière et la conclusion du juge ne laisse pas de doute : "Rien n’indique que vous étiez autre chose qu’un jeune de 20 ans en quête de gloire", avait-il conclu. Le 28 décembre dernier, Shakeel Massey, un étudiant espagnol en architecture, frappait à plusieurs reprises le Buste de femme de Picasso, réalisé en 1944 et dépeignant sa muse Dora Maar.

Massey tenait des cadenas en métal et avait enveloppé sa main dans un foulard pour les dissimuler et percer le verre qui protégeait la toile. Il l’a ensuite arrachée du mur. Les visiteur·se·s, sous le choc, avaient regardé les agents de sécurité s’emparer du jeune homme. L’accusé s’était défendu en invoquant une "performance" artistique.

Un "artiste immature"

Et le jeune homme avait vraisemblablement tout orchestré : selon l’Evening Standard, il possédait une note manuscrite expliquant le temps de prison qu’il prévoyait pour l’incident et des détails sur ses finances personnelles. La note faisait également allusion à un autre vandalisme important, qui a eu lieu à la Tate en 2012 ; lorsque l’artiste polonais Vladimir Umanets avait fait une "déclaration artistique" en dégradant un tableau de Mark Rothko. Le juge qui le défendait a reconnu que l’étudiant a agi "bêtement" pour "cinq minutes de gloire", le qualifiant "d’artiste immature".

Selon le musée, l’œuvre vaut environ 22 millions d’euros. Elle appartient à un collectionneur privé qui la prête à la Tate depuis 2011, rappelle la BBC. La restauration de la peinture va prendre du temps et sera coûteuse : il faudrait jusqu’à 18 mois de travail et plus de 450 000 dollars selon les expert·e·s du musée. L’incident nécessitait "une peine privative de liberté immédiate", a déclaré le juge. Le tableau est toujours en conservation, tandis que le jeune homme a écopé de 18 mois de prison.

À voir aussi sur arts :