AccueilPeinture

L’œuvre de Magritte la plus chère jamais vendue aux enchères est désormais…

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

Un record d’enchères pour une œuvre de Magritte.

L’œuvre de Magritte la plus chère jamais vendue aux enchères est désormais…

© Sotheby’s/AFP

L’Empire des lumières de René Magritte, chef-d’œuvre de la peinture du XXe siècle, a été vendu 59,4 millions de livres Sterling à Londres, un record d’enchères pour une œuvre de l’artiste belge.

"Marquant un nouveau record d’enchères pour le maître surréaliste René Magritte, l’évocateur L’Empire des lumières grimpe à 59,4 millions de livres Sterling", a annoncé Sotheby’s, qui organisait la vente. En 2018, un tableau de Magritte, Le Principe du plaisir avait été adjugé 26,8 millions de dollars lors d’enchères à New York.

L’Empire des lumières était estimé plus de 60 millions de dollars. Il s’agit de l’une de ses œuvres les plus célèbres. Ce tableau – représentant simultanément une maison de Bruxelles la nuit et un ciel bleu nuageux le jour – a été peint en 1961 pour l’amie de Magritte, Anne-Marie Gillion Crowet. Il était depuis resté dans la famille de cette dernière.

"La combinaison étrange d’une rue sombre, la nuit sous un ciel bleu vif est typique de l’imagerie surréaliste […] de Magritte – dans laquelle deux choses apparemment incompatibles sont associées pour créer une 'fausse réalité'", a décrit la maison d’enchères.

Cette peinture a été exposée dans le monde entier et a été prêtée au Musée Magritte à Bruxelles de 2009 à 2020. Sotheby’s estime que ce tableau est "sans doute le plus [cinématographique] de toute l’œuvre de Magritte" soulignant qu’il a même inspiré une scène de L’Exorciste, sorti en 1973. Le tableau s’intègre dans une série de 17 peintures à l’huile qui "constituent la seule véritable tentative de Magritte de créer une 'série' dans son œuvre", a indiqué Sotheby’s.

Cette série a connu un succès immédiat auprès du public et des collectionneur·se·s – avec une première version achetée par Nelson Rockefeller et des copies aujourd’hui conservées dans la Collection Peggy Guggenheim à Venise, au Museum of Modern Art à New York, à la Menil Collection à Houston au Texas et aux musées royaux des Beaux-arts de Belgique à Bruxelles.

Konbini arts avec AFP.

À voir aussi sur arts :