AccueilPeinture

On vous a demandé quel artiste est le plus sous-coté

Publié le

par Eve Chenu

Photographes, peintres ou sculpteurs, de Zadkine à Helen Frankenthaler : voici vos réponses.

On vous a demandé quel artiste est le plus sous-coté

© Ernst Haas/Getty Images

Une œuvre d’art n’inspirera pas les mêmes émotions aux personnes qui la contempleront. Certain·e·s lui prêteront peu d’attention ou ne la comprendront pas malgré leurs efforts, tandis que d’autres la garderont pour toujours à l’esprit. Partant de ce constat, nous vous avons demandé via nos réseaux sociaux : "Quel artiste est le plus sous-coté, selon vous ?" Une belle manière de rendre justice à vos coups de cœur artistiques. Voici quelques-unes de vos réponses.

Pour commencer, beaucoup d’entre vous ont mentionné les noms d’artistes femmes à l’instar de Sonia Delaunay et ses huiles sur toile géométriques, Georgia O’Keeffe et ses fleurs érotiques ou encore Helen Frankenthaler et Hilma af Klint, toutes deux célèbres pour leurs peintures abstraites. Des œuvres gaies et colorées, empreintes d’une certaine poésie.

Georgia O’Keeffe, Oriental Poppies, 1927. (© Collection du Musée d’art Frederick R. Weisman/Musée Georgia O’Keeffe/Adagp, Paris, 2021)

Avis aux passionné·e·s de sculpture : nous vous avons également entendu. Ossip Zadkine, célèbre pour ses œuvres cubistes, est selon vous bien trop sous-coté. De même pour la talentueuse Camille Claudel, restée dans l’ombre de son (trop) célèbre amant, Rodin. Ses sculptures, telle que Sakuntala, sont pourtant de vrais bijoux techniques.

Côté peinture, Sophie Laroche a séduit un bon nombre d’entre vous. Et on vous comprend : comment ne pas apprécier ses œuvres, qui mettent en lumière la culture pop ? D’autres ont mentionné le plus classique Henri de Toulouse-Lautrec, célèbre pour ses huiles sur toile postimpressionnistes.

Hilma af Klint, Groupe IV, Les 10 plus grands, numéro 7, 1907. (© Fondation Hilma af Klint)

Le travail de la photographe Graciela Iturbide a également rencontré pas mal de succès dans les commentaires, tout comme celui de la photojournaliste Dorothea Lange avec sa mythique "Migrant Mother". Enfin, certain·e·s ont évoqué l’artiste Ernest Illm pour ses fresques ou encore la performeuse Ana Mendieta et son body art engagé.

© Sophie Laroche

À voir aussi sur arts :