AccueilPeinture

Pornhub exploite les plus grandes œuvres d’art érotique pour faire sa promotion

Publié le

par Julie Morvan

© Pornhub

Un spot publicitaire qui fait couler beaucoup d’encre.

"Certains des meilleurs pornos de tous les temps ne sont pas sur Pornhub. On ne peut les trouver que… dans un musée." Après "Remastured", Pornhub vient de lancer "Classic Nudes", une plateforme dédiée à l’exploration de l’érotisme d’antan, et qui fait écho à la réouverture des musées suite à la crise sanitaire.

"Il y a un trésor d’art érotique dans le monde entier – des représentations de nus, d’orgies, et plus encore – qui ne sont pas disponibles sur Pornhub", explique l’actrice porno Asa Akira dans une des vidéos de présentation dont la voix off a été confiée à des stars du X. 

Les peintures sélectionnées pour le spot publicitaire de "Classic Nudes" proviennent de six grandes institutions culturelles à l’international : le Musée du Louvre, le Musée d'Orsay, le Metropolitan Museum of Art (New York), la National Gallery (Londres), le musée du Prado (Madrid) et la Galerie des Offices (Florence).

Bien évidemment, on y retrouve Le Déjeuner sur l’herbe, L’Origine du Monde, La Grande Odalisque, La Naissance de Vénus… Mais "Classic Nudes" propose aussi une rubrique intitulée "Une autre perspective" qui met à l’honneur des œuvres érotiques non occidentales.

Parmi elles, des figurines rituelles représentant un couple en pleine danse fertile et qui provient des Hopi, une tribu amérindienne ; un Netsuke japonais, ces amulettes érotiques sculptées ; ou encore des bas-reliefs indiens illustrant des textes tantriques avec beaucoup de fougue.

Pour accéder à cette visite en ligne, il suffit de se rendre sur le site et de cliquer sur le bouton sans équivoque "Show Me The Nudes" ("montre-moi les nudes"). On peut alors sélectionner le musée de son choix et découvrir les œuvres au catalogue.

Un petit texte explicatif accompagne chaque œuvre d’art, parfois même avec un guide audio comme pour Le Bain Turc d’Ingres. Il est même possible d’obtenir la localisation exacte de l’œuvre en question dans le musée grâce à une petite carte interactive.

Les musées attaquent

Enfin – et c’est un peu plus problématique –, Pornhub est allé plus loin en revisitant des peintures classiques en véritables films pornographiques. Réalisées par la boîte de production pour adultes My Sweet Apple, ces vidéos ont été loin de plaire à tout le monde. Le Louvre et la Galerie des Offices ont ainsi engagé des poursuites contre Pornhub pour atteinte aux droits, scandalisés qu’ils ont été par l’exploitation de tels chefs-d’œuvre. Les deux musées demandent à la plateforme de retirer ces productions.

"Pornhub a entendu parler de nos avocats. Nous réclamons le retrait immédiat de ces travaux", a déclaré un·e porte-parole du Louvre. Même discours du côté de la Galerie des Offices à Florence : "Personne n’a donné l’autorisation pour l’exploitation ou l’utilisation de cet art. En Italie, le code d’héritage culturel exige d’avoir la permission pour utiliser les images d’un musée."

Un scandale de plus pour l’un des sites pornographiques les plus populaires, qui a récemment été accusé pour un autre motif : l’hébergement de vidéos de viols, notamment sur mineures, après le dépôt d’une plainte portée par 34 femmes en Californie.

Édit du 18 août 2021 : Les musées ont fini par avoir gain de cause face au géant du cinéma X. Depuis le 15 août dernier, Pornhub a supprimé de sa série Classic Nude toutes les œuvres provenant du Louvre parisien, du Prado madrilène et de la galerie des Offices florentine.

À voir aussi sur arts :