© Henri Fantin-Latour ; © Ambrosius Bosschaert

Pour se réconforter, les musées fermés s'envoient des peintures de fleurs sur Twitter

Des bouquets de fleurs pour apaiser les maux du confinement.

En début de confinement, les musées américains s’étaient unis pour procurer à leur communauté des moments zen. Plus récemment, c’est une solidarité intermuséale qui s’est dessinée. Depuis la fermeture mondiale de toutes les institutions culturelles, le moral n’est effectivement pas au beau fixe. Pour se consoler, plus de 300 musées anglais et américains se sont mis à s’envoyer des tableaux et à s’offrir des fleurs en soutien.

Roses, pissenlits, pivoines, œillets, marguerites, tulipes, violettes, fleurs de cerisier, art moderne, art ancien, tableaux ou sculptures… Ce sont les œuvres de Jeff Koons, d’Ernst Ludwig Kirchner, de John James Audubon, de Mattie Lou O’Kelley, d’Anne Pratt, d’Henri Fantin-Latour que le Met, la National Portrait Gallery, le Museum of Fine Arts ou encore le Field Museum se mettent à partager sur Twitter. De quoi apporter une respiration fleurie à votre timeline, qu’on imagine anxiogène par les temps qui courent.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

À lire également > Pour survivre au confinement dû au coronavirus, les musées offrent des visites virtuelles

Restez chez vous et bingez nos vidéos ici !

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 03/04/2020