AccueilPeinture

Quand les sneakers s’invitent dans des peintures célèbres

Publié le

par Emma Couffin

La Vénus de Botticelli en Jordan, la Laitière de Vermeer en Converse… Sur son compte Instagram, l’artiste ShuZ revisite de célèbres chefs-d’œuvre.

Quand les sneakers s’invitent dans des peintures célèbres

© Sandro Botticelli ; © Sneaky Shuz

De Sandro Botticelli à René Magritte,ShuZ réinvente des peintures célèbres sur son compte Instagram. Quelle que soit l’œuvre, les sujets deviennent subitement anachroniques une fois vêtus d’une paire d’Air Max, de Stan Smith, ou encore de Jordan.

Que ce soit lors d’une scène de la vie quotidienne ou sur un champ de bataille, et les sneakers se fondent (étonnamment bien) dans le décor. De la couleur au modèle choisi, rien n’est laissé au hasard par l’artiste qui veut que le tableau demeure vraisemblable. Dans Vercingétorix devant César de Lionel Royer, Vercingétorix, paré de ses plus belles Jordan, jette ses armes devant l’empereur.

Dans un tout autre registre, on retrouve la femme nue du Déjeuner sur l’herbe de Manet vêtue de Stan Smith bleues. Discrètes et confortables, c’est, après tout, la paire idéale pour un pique-nique printanier. Si le streetwear était à la mode sous le règne de Louis XV, ce dernier aurait sûrement adopté des Nike Dunk : la paire lui sied à ravir sur cette toile de Louis Michel Van Loo, reprise par ShuZ.

Moins tape-à-l’œil, la Air Jordan vient sublimer l’uniforme d’officier général de Louis-Philippe Ier. Le roi des Français·es était décidément un homme de goût. Bien évidemment, en tête de classement, on retrouve La Naissance de Vénus, tableau emblématique de Sandro Botticelli. La Vénus sort de l’écume sobrement vêtue d’une paire de Nike Dunk, tandis que les nymphes qui l’entourent portent des Jordan et des Yeezy.

Des tirages des œuvres revisitées sont disponibles à la vente. L’artiste sera exposé au Fat Bar (Paris) à partir du 3 mai 2022.

À voir aussi sur arts :